CRITIQUE RELIGIEUSE

Ce site est destiné à ceux qui veulent savoir la vérité sur leur religion : que ce soit le Judaïsme l'Islam ou le Christianisme.

ATTENTION : IL EST VIVEMENT CONSEILLE
D'ETRE COUTUMIER DE LA CRITIQUE RELIGIEUSE
POUR POURSUIVRE LA LECTURE DE CE SITE.


KEEP THE BEST (GOD) AND "FUCK" THE REST (devise du site)
(traduction : GARDEZ  LE MEILLEUR (DIEU) ET LAI9SSEZ TOMBER LE RESTE.)

ANCETRE DU CHAPELET : LA CORDE A NOEUDS
CONF. EPOPEE DE GUILGAMESH

RELIGION DE MESOPOTAMIE UR, MYTHE DU DELUGE DE NOE : ICI
 
 

 

                       
CRITIQUE,      
ANALYSE DE     
 LA  BIBLE
 
CRITIQUE ET ANALYSE DE LA BIBLE PAR VOLTAIRE :

"LA BIBLE ENFIN EXPLIQUEE "
(cliquer sur l'image)         
 
       

Livre très intèressant s'il en est.
Livre Censuré et non réédité depuis plus de cent ans.

(Voltaire malgré qu'il est un oeuil
des plus intéressant sur la bible est penible puisqu'antisémite et raciste)


 
 
 ETUDE, ANALYSE ET COMMENTAIRE
du CHAPITRE 3 de LA GENESE :


LA TENTATION DU SERPENT

LE PECHER ORIGINEL
adam et eve et la pomme le fruit défendu paradis jardin d'eden
"Car tu es poussière, et tu retourneras à la   poussière."      (genese 3-19)
   
                                                 
 
Suite ici  
 
                                                           NOUVEAU
 
 
Clef pour lire la bible

  DEFINITION D'ANATHEME:


Dévoué par interdit ,
sacrifié imperativement à Dieu (Chérem ou 'Hérem en hebreu) = égorgé par ordre imperatif et incontournable de Dieu.



POURQUOI, LE PARDON
DANS LES EVANGILES?

"PARDONNEZ NOS OFFENSES COMME NOUS PARDONNONS A CEUX QUI NOUS ONT OFFENSES"

 

"or je vous dis continuez d'aimer vos ennemis et de prier pour ceux qui vous persécutent"

           "Afin de vous montrer fils de votre père qui est dans les cieux, puisqu'il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, qu'il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes" (abandonnez toute idée de justice comme dans cet exemple ou Dieu offre la bénédiction de la pluie aux bons et aux mauvais, pas de différence à faire entre bons et mauvais entre le bien et le mal (pour ceux-ci)."


le fameux : "pardonnez nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés", issu du "notre père"
 

          Avec ces phrases c'est l'impunité totale pour les gens malfaisants, les tueurs les voleurs que prêche de temps en temps le christianisme.
            L'impunité totale, est un concept qui n'existe pas dans aucune religion, c'est ce qui est proprement nouveau dans le "nouveau testament", c'est que jamais dans aucune religion il n'est question d'impunité totale pour tous les pêcheurs, ça tout le monde le sait bien, puisque sempiternellement on nous parle du "DROIT CHEMIN", et tout le monde sait qu'une religion est aussi faite pour aider l'homme à être honnête, ne pas faire de mal, et se diriger vers le bien. C'est l'un des thêmes les plus récurrents des religions. L'impunité totale pour les pecheurs c'est du jamais vu. L'impunité totale est un thême issu d'un répertoire mafieux : évidemment si il n'y a plus de justice, il n'y a plus de sanctions (de culpabilités de penalités de prison). C'est la belle vie pour tous les criminels de toutes éspèces.

Ce concept n'existe pas non plus dans le christianisme, puisque c'est un non sens religieux, de dire que Dieu se moque qu'on fasse le bien ou le mal, mais c'est une tentative romaine de dépaniliser tous les crimes.
(vols, escroqueries, crimes, mensonges trahisons etc...)
Cette impunité totale a été mise en place par les romains, les antiques italiens qui ont été les auteurs de l'assassinat de Jesus Christ, assassinat qu'ils ont mis sur le dos de leurs victimes de l'époques les juifs, donc une perfidie dont ils affublent les juifs mais dont ils sont les propres auteurs. Bien sur Jésus Christ n'était pas un Dieu, mais si il l'avait été ils l'aurait "tué" (c'est d'ailleurs ce qu'ils ont fait symboliquement) pour obtenir la fameuse impunité des gens malfaisants, voleurs tueurs menteurs, escrocs etc...
 
          Ces phrases visant à promouvoir l'impunité totale, semble suivre le prolongement de cette défaite de "Dieu" de sa mort, ce sacrifice involontaire, mais helàs bien installé institué dans les évangiles, et deviennent en quelque sorte les leitmotiv d'une religion ou la justice est obsolète puisque "Dieu" lui-même meurt en voulant protéger "sa justice", ce qui est un non sens absolument énorme. "Dieu" n'arrive pas, lui-même à faire justice. Il meurt sous les coups de ces énemis. Et ces phrases affirmant que Dieu se moque de la justice suivent la direction d'un "Dieu" vaincu, défait et se sacrifiant tout en garantissant l'impunité à tous les pecheurs et à ses assassins dont ils sont si on parle de Jesus, puisqu'ils l'ont bien tués.

      (Ce qui correspond encore un peu a la mentalité de certains italiens (mafieux,menteurs et manipulateurs de genie) qui sont historiquement les Spartes  [VIDEO sur les Spartes ici] : instrumentalisation du traitre "rêvé", bouc emmissaire à la sauce italienne : la victime etant le coupable selon eux, l'expression "fils de l'homme" que l'on trouve plus de 70x dans le Nouveau Testament etc...) pour ceux qui ont la chance de connaître.



          Ces  phrases prêchant l'impunité totale :

"Si on vous frappe sur la joue droite, tendez la joue gauche."

sont destinés en premier chefs aux "juifs" vaincus, Pour ne pas qu'il y ait d'autre rebellions, Puisque quand les romains se sont accaparés du christianisme, ils sont allés voir les chretiens défaits, dans leur synagogue etc... ET ils leurs imposés "leur façon de voir", Et leur façon de voir, c'est ça : C'est un Dieu qui accepte sa défaite. C'est : Vous avez perdu, Maintenant c'est nous les nouveaux chefs du christianisme et les nouvelles lois sont en premier lieu "vous devez pardonner et vous laisser faire sans broncher". Ce qui on se doute une nouvelle fois, n'a pas été accépté au début pour paroles d'évangiles", et qui a du causé d'autres heurts à nouveau, mais les chretiens par la force ont du se soumettre puisque c'est la regle des guerres, les vaincus se soumettent obligatoirement. Alors dans les évangiles notemment à travers les "lettres", ils présentent cela comme une réforme évidente surtout salutaire, paisible par le bies des  "lettres diplomatiques", mais c'était on s'en doute loin d'être le cas. Puisque les lettres diplomatiques dans de pareils cas (la défaite)  consistent  à imposer les exigences des vainqueurs aux vaincus.


 

 ANALYSE DE LA BIBLE  EN HEBREU
  par  THOMAS RÖMER :
    
   
 Exégete historien et analyste de la bible en hébreu. Emminent erudit biblique 
Titulaire de la chaire de "Milieux bibliques" au Collège de France.


Cours videos de Thomas Romer



Travail interessant d'analyse textuelle. 

(PLUS DE DETAILS voir : ici)

+ CRITIQUE BIBLIQUE ACTUELLE
+ CRITIQUE CHRISTIANISME

VOIR : ICI

 

UR, ABRAHAM
TRADUCTIONS DES TABLETTES CUNEIFORMES DE MESOPOTAMIE
 

CODE HAMMURABI, EPOPEE DE GUILGAMESH, MYTHE ATRAHASIS du DELUGE 

-  MYTHE DE L'ATRAHASIS 
 

?
TABLETTE relatant l'épopée de Atrahasis
British Muséum


Traduction de  la tablette en ecriture cunéiforme du Mythe du DELUGE MESOPOTAMIEN ressemblances avec le DELUGE DE NOE 
 

 

     Les hommes créés par ENKI et NINTU pouvaient vivre 25.000 ans. 250.000 ans plus tard, huit rois des hommes s'étaient succédés. Les hommes étaient prospères, ils avaient étendu leur territoire, ils s'étaient multipliés. Mais le bruit de leurs activités, de leur agitation, de leurs guerres, de leurs fêtes, en un mot leur tapage finit par atteindre... même les cieux.

     Lors du Conseil des Grands Dieux ENLIL dit : « La rumeur des humains est devenue trop forte. A cause de leur tapage continuel je n'arrive plus à dormir. Nous leur avons déjà envoyé maladies, fièvres, épidémies et pestilences pour les décimer, mais très vite ils se sont à nouveau multipliés. Nous leur avons envoyé sécheresse, famines et autres fléaux sans plus de résultat. A chaque fois d'ailleurs, ENKI le prince les a aidés à s'en sortir. Maintenant il faut en finir une fois pour toute et envoyer sur les hommes le Déluge afin qu'il n'en reste pas un. » ENKI pris la parole : « J'ai créé l'homme dans l'intérêt des dieux, ne me demandez pas d'approuver un tel cataclysme. Comment pourrais-je porter la main sur mes créatures ! »

    Les dieux ayant malgré tout pris la décision finale, ENKI en songe, prévint ATRAHASIS, le Supersage, un homme de bien qui avait toujours mérité sa confiance. " ATRAHASIS, jette à bas ta maison, détourne-toi de tes biens pour te sauver la vie . Construit un grand bateau selon l'épure que j'ai tracée sur le sol. Cette embarcation aura forme équilatérale de 60 mètres de coté. Le bateau sera entièrement clos et toituré solidement. Que son calfatage soit épais et résistant. Tu appelleras ton vaisseau Sauve -Vie. Après y avoir chargé ton froment, tes biens, tes richesses, embarques-y ta femme, ta famille, ta parenté et tes ouvriers ainsi que des animaux sauvages, grands et petits, et des oiseaux du ciel ». Supersage n'avait que 7 jours pour construire Sauve-Vie.

    Les siens et les animaux venaient juste d'embarquer quand un vent furieux rompit les amarres et libéra le bateau. Alors le soubassement de la terre se décolla. Les étoiles elles-mêmes furent déplacées. De profondes ténèbres cachèrent le soleil. Le fracas du Déluge épouvanta les dieux eux-mêmes, pourtant tous réfugiés en la demeure céleste d 'ANOU. ENKI blême de colère vit ses enfants emportés par les eaux. NINTU la déesse mère éclata en sanglots :" Comment ai-je pu dans l'assemblée des dieux laisser prendre cette décision finale ? C'est ENLIL qui par un discours habile, a rendu vaines mes paroles ".

     Au bout de 7 jours, le vent se calma, le bateau cessa d'être ballotté. Supersage lâcha une colombe, elle revint, ne sachant où se poser. Il lâcha une hirondelle qui revint également. Enfin il lâcha un corbeau qui ne revint pas. Alors Supersage lâcha tous les oiseaux. Lorsque les eaux se furent retirées du haut de la montagne, Supersage débarqua et prépara un banquet à la gloire d'ENKI, le dieu ingénieux qui l'avait sauvé. L'odeur de la bonne chère attira également les grands dieux, qui, en l'absence des hommes, n'avaient ni bu ni mangé pendant tout ce temps. On peut supposer qu'ils n'en avaient pas vraiment besoin pour vivre, mais que ça leur manquait quand même. ENLIL voyant alors le bateau, entre en colère : « Nous les grands dieux nous avions prêté serment, d'où vient alors qu'un homme ait échappé à la destruction ? ». ENKI : " Oui, j'ai fait cela contre votre volonté à tous, j'ai sauvé ATRAHASIS. Calme-toi ENLIL, si tu as pu manger et te régaler, c'est bien grâce à cet homme. Grâce à lui la race humaine peut être sauvée".

     NINTU la déesse mère prit alors la parole : « ENLIL, tes solutions sont trop définitives. Trouvons un moyen terme. Afin que la descendance de Supersage ne perturbe plus les dieux, ENKI l'ingénieux doit bien avoir une solution ". ENKI : " O ! Divine Matrice, nous avons donné aux hommes presque l'immortalité, c'était inconsidéré. Toi MAMMI, qui arrête les destins, impose donc aux hommes la mort pour qu'un équilibre s'installe. Afin que chez eux, outre les femmes fécondes, il y ait maintenant les infécondes, afin que chez eux sévisse la Démone Eteigneuse pour ravir les bébés aux genoux de leurs mères ". ENLIL approuva : " C'est entendu. Ce fut une erreur de vouloir les exterminer. Mais que les hommes ne vivent pas au delà de 120 années, afin qu'ils ne puissent jamais percer à jour nos connaissances. Ainsi, ils ne seront plus une menace pour nous ! Veillons à ce que les hommes ne s'installent jamais dans l'allégresse.Surveillons de près leur prolifération, leur prospérité et leur joie de vivre. C'est pour cela, Que chez les hommes un temps de malheur succede toujours à une ère de bien être
"
.

Traduction J. BOTTERO et S.N KRAMER 
  
 


   "LE LIVRE DE ZOROASTRE" 

TRADUIT PAR ANQUETIL DU PERRON
SUR LA RELIGION DE LA MESOPOTAMIE

(UR, le point de Départ d'Abraham)

Tome 2
[graphic]
(cliquer sur l'image)

 

Tome 1: ZEND AVESTA - (VENDIDAD SADE p 263)  

 
 
[merged small][graphic][ocr errors]
  (cliquer sur l'image)
+ d'infos sur le ZEND AVESTA (différentes traductions) : ici



 

TRADUCTION REVISITEE DE LA GENESE EN HEBREU
Avec le texte hebreu, sa transcription phonétique, traduction mot à mot en français avec explication sur la racine et la construction des mots hébreux.
 Par Fabre D'OLIVET
:
 ici


 
L'INTEGRISME RELIGIEUX ET LES LIVRES SACRES PROCESSUS DE DIABOLISATION ET RADICALISME :

          Le phénomène de  DIABOLISATION qui est un point central de la bible est la cause première de l'extremisme religieux.

  
          L'integrisme est inhérent aux trois religion du livre et fait parti de ses bases incontournables, c'est une ancienne recette issue de politiques guerrières, que l'on a gardé au cours des siecles;
Qui fait que dans les trois religions du livre le judaisme, le christianisme et l'islam, les fidèles sont portés a haïr leurs non-corréligionnaires, et ne peuvent y echapper de part une interdiction formelle de "Dieu"a savoir que nous serions
"diaboliques" ; si nous n'adoptions pas comme vérité tout ce qui est écrit dans le livre et surtout ce passage qui dit que seule sa religion est la bonne et que toutes les autres sont "diaboliques" : LA DIABOLISATION.
         
         Comme cette exigence est un point fort des trois religions du livre, on peut dire que les livres sacrés incitent et encouragent fortement et même plus que fortement l'integrisme ou  l'extremisme ou le racisme et ceci sensiblement de la même façon dans les trois religions du livre (avec un petit + pour la religion musulmane, mais qui n'est qu'un petit + et rien d'autre, qui n'est que dans la formulation, mais les contenus les messages sont identiques).
 
           La diabolisation est tout ce que nous pouvons rapporter à la notion de diable. (bcp de textes sur le diable dans ce site), Dieu lui même a été diabolisé dans cette invention du diable mais aussi à travers cet aspect de Dieu tel qu'il nous est présenté :vindicatif autoritaire intransigeant tortionnaire en un mot "tyrannique"... Qui rejoint ainsi la figure du diable.


         
  Ces religions antiques a ces époques, cherchaient toutes  à "dominer" (c'est un mot latin d'ou on a herité le mot dimanche)
tout le monde faisait la guerre pour dominer c'est à dire pour s'accaparer les territoires des voisins et les butins (tout le monde faisait ça) et les religions servaient a l'accomplissement de ces tristes desseins, lire "Josué" par exemple. Mais toute l'histoire de l'antiquité c'est ça : la barbarie et la guerre.


          Et c'est dans ce but de guerre qu'on diabolisait les autres, pour enlever leur dignité donc leur droit à  la  propriété pour s'accaparer de leurs biens, et parfois d'eux mêmes (prise de prisonnuiers souvent synonyme de prise d'esclaves).
Et on se servait de la religion a cette fin, on diabolisait les autres (les autres confessions, mais pas seulement parfois on cherchait  des pretextes du style, tel  rival de la même obédience, avait été désobéissant à tel ou tel précepte) qu'on voulaient attaquer et qu'on attaquaient)
          Mais la diabolisation est faite pour ça, c'est pour ça qu'aucun chef religieux n'en faisait l'économie parce que c'etait le but : diaboliser pour s'approprier ecraser dominer.

          Lire Moise (l'exode), aussi si les empereurs romains se sont emparés du christianisme (qui est un mouvement judaique à ses début, Christ etait un roi juif, qui a été exécuté par les romains, et qui a été réhabilité par la suite) c'est pas pour les beaux yeux des juifs, mais c'est pour le pentateuque avec un de ces heros central Moise, rappelez vous ce heros Moise qui etait comme Josué et qui disait : "c'est a nous il faut tout massacrer, et prendre le butin et c'est Dieu qui nous l'a dit et l'a ordonné". 
     Nous voyons très longuement et clairement et maintes fois répété dans "l'exode" et "Josué" l'ordre (soi-disant) donné par Dieu lui même "d'exterminer", "ne pas laisser souffle de vie" dans des villes entieres (conf "josué" au moins vingt villes ; ordres donnés par Josué et antérieurement par Moïse) d'exterminer des villes entières tuer des bébés(egorger) viellards femmes enceintesenfants et même parfois le betail etc...


extrait biblique nombres 31,14 :
 
    
  "ET Moise s'irrita contre les commandants de l'armée les chefs des centaines qui revenaient de l'expedition. IL LEUR DIT : 

             Avez vous laissé la vie à toutes les femmes ?
             maintenant
tuez tout male parmi les petits enfants,
            
et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui, mais laissez                    en vie toutes les filles qui n'ont point connu la couche d'un homme."



           Relire le livre de "l'Exode" (Moïse) et surtout "Josué" 

          ET on disait que c'était Dieu qui ordonnaient ces massacres que  c'etait Dieu qui voulait ça, et là c'etait la belle vie pour ces chefs religieux, mais pas pour les soldats et les civils. (lire Josué la bible)

          Rappelez-vous comment il faisait "Moïse" pour aider les soldats qui étaient dans le feu de la bataille il élevait les mains, "là quand j'ai les mains levées c'est que je demande a Dieu de vous aider, là quand j'ai les mains baissés pas trop non, mais je vous aide...
"
 

 
        

        En faits, La peur de "Dieu" en tant qu'agent démoniaque, c'est à dire : qui inspire la peur la terreur, l'effroi et l'horreur, est fort utile ? En effet elle sert à l'embrigadement, à la peur de la réflexion. Et derrière se paravent de terreur, tous les discours qui servent des valeurs inhumaines sont faciles à faire, et aussi à faire croire : les privilèges d'un peuple (groupe) par apport à un autre peuple (groupe), des dogmes inhumains et injustes, la prédominance d'une religion par apport à une autre, etc... Toutes ces choses si communes aux trois religions le christianisme,  le judaïsme, l'islam, qui ont portés des fleuves de sang, de terreur et d'horreur à travers les époques et les contrées. Derrière, cette petite chose semble t-il, "la peur du diable" toutes les horreurs ont été facilitées, prônés instituées, et ont portées (hormis qu'elles l'ont fait en en attribuant l'initiative  et la responsabilité à Dieu même, c'est à dire en faisant passer Dieu pour quelqu'un de cruel et d'injuste) presque tous les malheurs du monde.    

 


    SOURCES
   ET ORIGINES DU JUDAISME 
LE 
BRAHMANISME.


  

 

        " ... De même on retrouve, la mise à l'ecart systématique des femmes pendant leurs menstruations considérées comme impures, le fait que le sabot d'un animal doit être fendu pour être considéré comme pur :  "les lois de Manu"ou l'on retrouve l'integralité des regles de pureté du judaisme et de l'islam ."                (lire : "Lois de Manu" livre Vème p166 v11.) 
                      "LOIS DE MANOU" : 
books.google.com/books


               

          En faits on retrouve toute la thématique religieuse judaïque  dans l'hindouisme : l'Ascetisme, le patriarcat, la pénitence, le paradis, l'enfer, l'autorité quasi divine des religieux officiels (rabbins, Imams, Prêtres), le voeu de pauvreté, le voeu de silence,  le mythe de la fin du monde, le rappel de la généalogie surtout masculine du personnage religieux en début de chapitre ou livre (Mahabharata), tout y est carrément. 
          Du fait que l'on peut honnêtement, et incontestablement attribuer l'origine du judaisme à l'hindouisme, qui est une des religions les plus anciennes du monde.

          On retrouve même l'origine du baton de Moïse, qui est un élément faisant parti intégrante du costume traditionnel du  Brahmane (conf : lois de manu). Et même le veau d'or, qui n'est probablement  pas sans rapport avec la vache sacré des hindous. 

          De même on retrouve, la mise à l'ecart systématique des femmes pendant leurs menstruations considérées comme impures, le fait que le sabot d'un animal doit être fendu pour être considéré comme pur. Lire : "Lois de Manu" livre Vème ou l'on retrouve l'integralité des regles de pureté du judaisme et de l'islam, cliquez sur le lien suivant :  
      


 "LOIS DE MANOU" : books.google.com/books  
  

        
   De même l'importance du pélérinage, et le sacrifice annuel.

 

D'OU VIENT LE SERPENT
DE LA GENESE?

 

        Dans le MÂHÂBHÂRATA, on retrouverait peut-être la trace du serpent de la génèse, dont on se demandait d'où pouvait venir un serpent qui parle et qui cause tant de problêmes.
Peut-être notre serpent ?

 

"HISTOIRE DE PAUSHYA :" 

SOURCE: SITE "MAHÂBHÂRATA" http://www.utqueant.org/mbh 

 

 

 

 

 

  

        ..."Celle-ci demande les boucles d'oreille de l'épouse de Paushya pour les porter à une cérémonie qui doit avoir lieu dans quatre jours/L'épouse de Paushya les lui donne et l'avertit que le serpent Takshaka les convoite/Dispute avec Paushya à propos de nourriture impure/Utanka retourne chez son maître/En route, il se fait voler les boucles d'oreille/Le voleur n'est autre que Takshaka déguisé en mendiant/Le serpent fuit sous terre et Utanka le suit/Après diverses péripéties, il récupère les boucles d'oreille en enfumant la demeure des serpents/Il arrive à temps pour les donner à la femme de son maître/Il part ensuite chez Janamejaya et le convainc de se venger de Takshaka." 
 

          Dans le Mahabharata, le serpent est rusé, et peut se transformer en homme, Il à un role puissant de donneur de mort, bras des maledictions des Brahmanes. Le pauvre individu objet de cette malédiction, ne pouvait en effet l'éviter où qu'il fut, et quelques fussent  les précautions prises pour éviter cette sentence redoutable. Par contre un individu accomplissant scrupuleusement ses rites religieux et ses devoirs envers les Brahmanes, ne risquaient quand à lui, aucune malédiction, et était protégé de la morsure fatale des serpents (mêmes ordinaires). Le serpent symbolisait la puissance de l'autorité des Brahmanes, et était en fait le bras de leur chatiment.           
  
          Alors évidement notre serpent à changé au cours des siècles, au grés des usages qu'en faisaient les brahmanes. Mais le serpent a semble t-il les mêmes caractéristiques, il sert d'intermediaire inspiré, visant à sanctionner un manquement au dogme, ou à l'autorité divine ...  des Brahmanes (qui se prétendent être des descendants directs de Brahma ou de "Dieu" donc qui se prétendent divins). Pour les brahmanes : Brahma (c.a.d. "Dieu" dans le contexte) et les Brahmanes, c'était sensiblement la même chose puisqu'il se servaient de Brahma (Dieu) pour appuyer et enterriner, pratiquement tout ce qui pouvait être favorable à leur confortable petite vie de Brahmane et auquel il voulait donner valeur de loi, donc de dogme. 


           On peut  mentionner que dans le Mahabharata, il y a une infinité de serpents, qui peuvent se transformer en hommes, certains sont immortels, comme Shesha, takshaka, etc..., ils sont très malins, se transforment en hommes pour abuser les hommes, etc... Le serpent de la génèse est certainement l'un de ces serpents.

          La théorie de l'origine Brahmanique du judaisme a été partagée par une grande partie des intellectuels  de la fin 18e et milieu 19e comme Hume etc ... mais a été malheureusement passée sous silence dans les siècles suivants, hélàs, comme tout le reste.

 


On trouve aussi de fortes similitudes dans le : " CHARTAH BHADE SHASTAH" et le : " AUGHTORRAH BHADE SHASTAH" Traduit en parti par J.Z. HOLWELL, mot "AUGHTORRAH" qui lui porte le mot Torah (ou Thora) qui est le nom donné par les juifs au pentateuque. Donc assez surprenant et qui est lui aussi un livre composé de cinq livres à l'origine, et que l'on peut consulter en cliquant sur le lien suivant :
livre : "Evènemens Historisques Interessans relatifs aux provinces de Bengale et de l'empire de l'indostan"  (CONSULTER A PARTIR DE LA PAGE208)

 
 
 

LE PEUPLE ELU,
POURQUOI ?
 
 
RIEN de plus dangereux que le concept de  privilège divin : parce qu'il ouvre la porte à tous les excès, au concept de supériorité, d'élection et en général :  au RACISME.
   

                 Il y a deux mille ans, à une époque qui  touchait presqu'à la préhistoire, qu'un peuple, par privilège divin s'arroge un territoire. Et par ce principe le droit non seulement de garder ce territoire, mais (comme les romains christianisés) d'envahir d'autres territoires, en se faisant passer pour les enfants de dieu, les "élus",  en se prévalant d'une essence divine, ou d'un privilège, cela est très courant à ces époques ou la barbarie était monnaie courante. Mais aujourd'hui, cela devient tout à fait désuet et ne devrait rigoureusement plus avoir court.

                                                                                  

POURQUOI LES PREMIERS LEADERS JUIFS ONT MENTIS ?

          Un des premiers Dirrigeant  juifs A DIT :    "DIEU M'A DIT"

          Et il n'est pas difficile de savoir, pourquoi ils ont menti. Parce qu'ils y ont trouvés leurs intérêts. Et ça il faut le souligner :
         

  

 

  AUTRES LOIS DE MOÏSE :       

      - "Dieu m'a dit", que la terre d'Israel est pour moi"
      - "Dieu m'a dit" que personne n'a le droit à la terre d'israèl, à part moi."

      - "Dieu m'a dit" que je fais parti du peuple élu, et m'a donné les lois afin que tous les peuples du monde me révèrent comme étant le roi et entreprennent de me servir."

        - "Dieu m'a dit" que je suis supérieur à la femme et que celle-ci doit me servir. Et que je peux à touts moments choisir une femme vierge pour me servir (si jamais mon ancienne femme  venait à décéder ou pour tout autre raison : sterilité, ou pour remplacer aupres de ma belle soeur  un époux defunt) ou simplement  pour agrandir la famille  d'un homme faisant parti du clan des "élus".

complément d'info : qui concerne la place de la femme dans l'antiquité voir ici,

  Néanmoins, Israël est un pays comme les autres, et en fonction du fait que pendant toute leur errance les juifs ont étés  pérsécutés, et même presque exterminés par "la solution finale", ils ont bien le droit a un petit morceau de desert, cependant, il ne faut pas qu'ils s'imaginent que c'est dù à un  quelconque privilège mais seulement parce en fonction de leur histoire ils meritaient un peu de compassion. Mais cette compassion peut leur coûter extrêmement chèr si ils croient toujours à un privilège divin. (tous les hommes sont égaux en droits). Il peut s'agir d'un test pour les juifs, maintenant qu'ils ont connus la pire des discrémination,prendront-ils enfin conscience des erreurs dans lesquels les ont propulsés sciemment leurs antiques leaders religieux (afin de s'enrichir sur leur dos)  voir ici et ici?.

         Ceci dit si ils etaient intelligents "les juifs" comme ils sont tellement persuadés de l'être. Ils se dépêcherait vite de déclarer Jerusalem centre des trois religions du monde, mais un centre pas seulement juif mais bien judeo-chretien et musulman en déclarant Dieu enemi de toutes les exclusion et vraiment pacifique tel qu'il est.

Une autre attitude serait encore : Jouer avec le feu. 

Mais si il faut parler d'intelligence, Il faut plutot parler de l'intelligence des  dirigeants juifs, comme on parlerait des dirigeants chretiens et musulmans. C'est vrai que le propre de tous ces chefs est clairement de n'etre pas pour la paix.



       

      "Dieu m'a dit à peu près tout, tout ce que j'avais envie qu'il me dise du fait que depuis ce jour là, il ne m'a plus rien dit."

          Il ne faut pas se méprendre il s'agit bien de la domination du monde ou de la "conquête du monde", soit-disant autorisée et encouragée par "Dieu" et c'est pourquoi les romains se sont intéressés de très prêt à cette affaire. (tandis que pour Mahomet, il y a de fortes chances que celui-ci soit juif, et qu'il fut un dirigeant juif provenant de l'empire hymiarite du nord du yemen et du nord de l'Etiopie sujet sur lequel nous consacrerons un chapitre ulterieurement).
 

          La suprématie religieuse et l'appropriation exclusive de Dieu du Judaisme provient comme une grande partie du Judaisme du Brahmanisme.

          Mais la suprématie religieuse et l'appropriation exclusive de Dieu est l'enjeu, le but que les religions concurrentes que sont le christianisme et l'islam poursuivent en voulant supplanté le judaïsme, en l'elimant de la carte comme ils le disent si bien.


            Donc tout ce beau monde poursuivent un but diabolique, d'extermination, que l'on nomme "moisson" dans l'évangile  et qui veut dire la même chose : c'est a dire l'extermination, ou génocide ou massacre "commandé " théoriquement selon toutes ces religions "sanguinaires" par Dieu (respectivement Heloïm &²Yahvé, Christ, ou Hallah)

Voila le but que ces toutes ces  religions "pacifiques" , le judaisme, l'islam et le christianisme poursuivent, la possession exclusive du monde, de Dieu, par l'intermédiaire nécéssaire de l'extermination le massacre, la moisson Cela soit disant et dans les trois religions le judaïsme, le christianisme et l'Islam par l'ordre autoritaire et soit disant nécéssaire venant de Dieu de tuer ou d'exterminer les religions (respectivement) concurantes.

      En plus simple : un gros carnage (diabolique = maléfique) encore et toujours au nom de Dieu.

      Donc tout le monde religieux que représentent ces trois religions poursuivent ce but démoniaque sanguinaire, impitoyable intolérant, d'assassinat de meurtre, qui comme nous le savons bien, impliquent comme d'habitudes, le meurtre d'enfants aussi bien, comme ça l'a toujours été dans l'histoire.

      Alors pour toutes les personnes qui feront semblant de ne pas être au courant, je les incite vivement à lire les trois livres en questions que sont les évangiles, la bible et le coran.

Voici un exemple : Pour éviter de chercher comme des aveugles dans cette meule de foin :

Extrait de la Bible : Nombres 31;14 :

 
    
  "ET Moise s'irrita contre les commandants de l'armée les chefs des centaines qui revenaient de l'expedition. IL LEUR DIT : 

             Avez laissé la vie à toutes les femmes ?
maintenant
tuez tout male parmi les petits enfants ( = nourrissons) ,
et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui, mais laissez en vie toutes les filles qui n'ont point connu la couche d'un homme."
  

(il y a beaucoup beaucoup d'exemples comme ça, au contraire de ce à quoi on s'attend a trouver dans la bible, pratiquement tout le chapitre de "Josué", et tellement d'autres ...)


          
Il est imperatif de ne pas oublier que cet embrigadement est écrit respectivement dans chacun de ses livres de "paix". De façon insistante, qu'il influe énormément sur le subconscient et le conscient, en insistant sur le fait que c'est la volonté de Dieu, et une obligation faite par Dieu et que ce serait "diabolique"bien sur de ne pas obéir. Alors que Dieu n'a rien à voir avec ça, mais c'est bien plutot la volonté d'hommes cupides et cruels de s'approprier le monde et Dieu, dont ils veulent se servir, des gens qui voudraient que Dieu soit leur serviteur, et le serviteur de ces  objectifs pervers et cruels.

          C'est un objectif "diabolique", puisque Dieu est pour tout le monde depuis que le monde est monde, et que serait Dieu si il n'aimait pas tous les humains et encore plus tous les innocents.



          

LE DIABLE DANS LE JUDAÏSME LE    CHRISTIANISME ET LA RELIGION MUSULMANE, OU COMMENT SE FAIRE OBÉIR AVEUGLEMENT GRÂCE AU DIABLE.

 OU COMMENT ADMETTRE ET FAIRE ADMETTRE TOUTES LES PLUS GROSSIÈRES ET SORDIDES    MANIPULATIONS   
         

          Ce qui est plus remarquable dans la religion de Mahomet puisqu'il a  donné une telle importance au diable dans sa religion, qu'il y a  donc plus de superstitions, plus de craintes, plus de peur, et par cela  moins de raison. Puisque son enseignement est fait d' incessants et continuels ultimatum, qu'il se sert sans arrêt du diable pour obliger ses fidèles à vivre dans la peur, et ainsi suivre ses préceptes,à ne jamais réfléchir sous peine d'enfer. 

 

          Cependant, les chefs religieux juifs, ne peuvent pas se vanter d'être les premiers à avoir utilisé ce subterfuge qui consiste à profiter des superstitions, et des peurs en général, le moindre des sorciers des époques anciennes, utilisait ce stratagème, "vieux comme le monde" pratiquement. 

         Mais c'est une pratique que Mahomet (surement juif lui même après examen des donées historico-religieuses) n'a fait que publier. La menace du diable est tout à fait en vigueur dans la religion chretienne et juive, c'est la même menace par laquelle on fait obéir les croyants, une vieille invention, qui a toujours servie à faire obéir les croyants (sans discution possible). Et même bien avant le judaisme. Cette Intimidation par le diable est le principe même d'une autorité arbitraire qui veut s'imposer, et qui ne laisse à aucun croyants, qu'il soit musulman chrétien ou juif, la moindre possibilité de réfléchir, la moindre possibilité de contredire, la moindre possibilité, d'être autre chose que l'aveugle obéissant qu'on veut qu'il soit. Tant il est vrai que la peur du diable est très efficace pour ne pas dire Idéale pour obliger des individus à obéir, a se soumettre et a être très obéissant.

          Ce procédé comme nous venons de le signaler, est toujours aussi usité, Puisque c'est ainsi qu'on avale tout : des plus grandes couleuvres, aux petits vermisseaux.

            Mais pour les musulmans aussi bien que dans pour les chrétiens et les juifs. C'est exactement le même principe, la même menace qu'on fait planer sur la tête de chaque croyant.Tout ce qui est dit dans chacune de ces religions a valeur de loi, à cause de cette menace incessante qui pèse sur la tête de chaque croyant de chacune de ces religions, et si les juifs, les catholiques, les chrétiens n'obéissent pas mots pour mots lettres pour lettres et virgules pour virgules, ils sont considérés comme sataniques. (malgré, que cela soit plus explicite dans la religion musulmane, le principe est le même et la menace est la même.)
          Et cette situation qui est peu enviable est assez inextricable alors il vaut mieux : obéir ?

          Non, Il est nécessaire de bien se rendre compte que cette manipulation est sordide. Nous avons développés une page dans ce site qui se nomme : RELIGIONS ET RÉFLEXIONS, LES RELIGIONS ENNEMIS DE LA RÉFLEXION, INSTRUMENTALISATION DU DIABLE POUR ÉVITER LA RÉFLEXION et aussi TECHNIQUE DE MANIPULATION DES RELIGIEUX DANS LES TROIS RELIGIONS DU LIVRE, dans le judaïsme, le christianisme et la religion musulmane.

          Ainsi, le diable est très pratique, et de cette façon tous les musulmans tous les chrétiens et les juifs, se dissocient formellement les uns des autres, comme il est prescrit dans les lois respectives a chacune des religions concernées, et chacun de ces fidèles est confiné dans cet enclos d'où il n'a pas le droit ni de réfléchir, ni de sortir.

          Ainsi grâce au diable, la manipulation peut avoir lieu sans aucune contestation possible, réflexion, intelligence lucidité, raisonnement logique, et s'exerce impunément grâce au diable.

          Un diable donc très efficace et très utile a ces différentes autorités religieuses. Mais il ne faut pour autant sous-estimer l'influence du diable dans les religions chrétiennes et juives, qui a exactement la même fonction, et forme à la même obéissance et soumission intellectuelle.

          En fait c'est ce diable qui sert d'épouvantail, et qui a été fabriqué de toutes pièces par ces institutions religieuses dont il faut se méfier,(et qui n'existe pas, voir chapitre inexistence du diable) parce qu'il interdit la réflexion, et ordonne la soumission. Même si ce diable n'existe pas, ces autorités religieuses on fait tout pour nous le faire croire, et nous en effrayer. Si bien que la plus part du temps on est forcé d'obéir et ceci de la même façon dans les trois religions du livre, que sont le christianisme, le judaisme, et la religion musulmane.

          Ainsi grâce au diable, les fidèles chrétiens (ou catholiques), les fidèles juifs, les fidèles musulmans obéissent aveuglement et se soumettent à leur autorité religieuse respective. Et ainsi se soumette aveuglément, sans oser faire l'examen qui s'impose, c'est à dire, nous dit-on des choses valables, est-ce que ne nous induirait pas en erreur, faut-il croire que tout ce que dis Mahomet est vrai... tout ce que  disent les religieux juifs est vrai, et tout ce que le christianisme avance est vrai. Selon le diable oui, tout est vrai de A a Z. Puisque dans les trois religions si vous avez l'audace de mettre quoi que ce soit en doute dans ces trois religions , c'est la perdition, l'enfer assuré... Et commencez déjà à trembler de peur, vous n'avez pas le droit de réfléchir.
          
                 Il ne faut pas croire que c'est différent dans les trois religions du livre, (même si le martellement est plus intense dans la religion musulmane) le principe, la façon de faire est identique, et dans les trois religions systématiquement on est menacé, et contraint d'obéir à tout ce qu'on nous dit, et d'obéir au doit et à l'oeil. C'est une tyrannie en vigueur dans les trois religions, et de la même façon, un musulman, un juif, ou un chrétien doit obéir, sous la même menace qui lui est faite d'enfer de perdition et de diable. 

 

          Et quand on y pense, c'est quelque chose d'horrible et d'affreux cette façon dont on menace les gens, dont on leur interdit de réfléchir, ou on se sert d'une faiblesse (la peur du diable), qu'on fabrique d'ailleurs cette peur du diable, pour faire vivre les esprits dans la tyrannie et la peur. Donc la culpabilisation, la terreur qu'on génère, pour faire obéir. Si dans les deux autres religions, la chrétienne et la juive, le principe est le même, le fait de grossir l'autorité du diable, afin de grossir l'autorité de ces religieux, qui en devienne par cela plus intraitable est effroyable. En fait dans les trois religions c'est un conditionnement à l'obeissance, à l'aveuglément, Mais plus on insiste sur le diable, plus le conditionnement est fort, et plus l 'enseignement est autoritaire. Donc plus c'est une entrave à la liberté, voir une insulte à la liberté.


          Il ne faut pas oublier qu'il n'y a de fidèlité et de réél croyant en Dieu pour les officiants religieux , que ceux qui obéissent et approuvent (selon le cas) le christianisme pour les chretiens (le judaisme ou l'islam selon les autres officiants religieux).

          Aussi,  selon ses officiels religieux, cela veut dire qu'on nie l'existence de Dieu et qu'on n'est pas croyant. Ce qui est totalement faux. On peut très bien croire en Dieu tout simplement sans admettre toutes les inepties, propagandes, dogmes fallacieux, et mensonges en général auxquels ils veulent absoluement que nous croyons.
         
          Donc ils nous font un chantage qui porte sur la croyance même en Dieu : soit vous croyez en ma religion, soit vous êtes un non croyant et vous êtes satanique.

          Mais ce chantage exerce un effet puissant sur le croyant, qui se dit qu'effectivement toutes religions que celle qu'on lui propose est satanique mais encore qu'il faut a tout prix qu'il obéisse. Qu'il n'y a aucun autre choix (aucune autre possibilité). 

          Donc a nouveau insistance sur l'obéissance, la fameuse "fidélité", qu'ils nous prêche qui n'est autre que l'obéissance que l'on doit à ces autorités (religieuses mêmes) et non à Dieu.  Puisque croire en Dieu ne signifie pas d'accomplir tous ces rites, mais de simplement croire en Dieu, et que l'on peut très bien croire en Dieu sans accomplir tous ces rites.

 Donc a nouveau, ils effectuent un tour de passe passe et se substituent à la place de Dieu. Puisqu'il faut ou leur obéir en tout point ou etre indubitablement un infidele (selon eux).

          Voila les façons dont ils ont usés au cours des siècles pour soumettre les croyants. (hormis les menaces physiques qui etaient loin d'être des menaces en l'air qui consistaient à subir le chatiment résérvé aux "rebelles"  d'être brulé vif ou lapider à mort, qui etaient des pratiques très courantes, comme on peut le constater dans la bible) 

 

 
 
LE DIABLE EXISTE T-IL ? 

 

           ATTENTION : le diable est une invention des cléricaux pour faire obéir, le diable n'existe pas. Ce qui est du domaine de Dieu est exclusivement du domaine du bien. Rien qui vient de Dieu ne fait le mal. (par contre ce qui vient de l'homme ou de l'humain : oui)

  Que peut-on dire de la définition du diable , qu'est ce que le diable ?

           Par définition, Dieu est bon, donc pas moyen de le rendre malfaisant, puis qu'il est bon.
                 Est-ce que bon, est le mot, qui est le mot convient ?

           Si oui, il n'a rien à voir avec le diable. Donc dans ce cas là, le diable est une invention de l'homme, et correspondrait davantage avec l'homme.

           Des hommes, (pas tous) on peut dire qu'ils sont méchants. Et sans y avoir réfléchi très longtemps : il suffit de voir certaines choses, pour se rendre compte qu'ils sont capables des pires atrocités, de vices, de tortures, de sadisme, de calculs malfaisants, de cupidité, etc ..., etc...., de tous les maux de la terre, faire mourir de faim un enfant, vendre des enfants pour être des esclaves ... leur  faire subir des  maltraitances physiques mais aussi  morales. L'homme est capable des pires  tueries,  de massacres, sauvageries, et actuellement l'homme ordinaire détruit son propre  habitat, mais encore celui de ses propres enfants.

           La question est de quoi ne sont pas capables les hommes ? dans le domaine des atrocités du vice  et de l'argent?

           Parler d'un être qui aurait des pouvoirs quasi divins, et qui ferait le mal sur la terre, : le diable. Ce serait donner des qualités divines  à un être malfaisant. Hors rien qui est du domaine de Dieu ne fait pas le mal. Comment en effet imaginer que Dieu donnerait des pouvoirs, à une entité supérieur aux humains , pour faire le mal ? Ce qui est du domaine de Dieu, est du domaine du bien.  Bon alors effectivement on peut raconter des histoires rocambolesques, d'un ange déchu, et qui voudrait prendre sa revanche sur les humains, ou sur Dieu ?? lui même. D'un client qui casserait la gueule du boulanger, parce qu'il n'y à plus de baguettes. Ça ne se passe pas comme ça la haut, Là haut celui qui domine (d'ailleurs sur terre aussi)  c'est Dieu, celui qui dirige c'est Dieu et c'est tout. Il n'y a pas de conflits  de pouvoirs , ni coups d'états ni rien de ce genre.  C'est Dieu, et Dieu a un immense pouvoir qui n'est en rien comparable à celui des humains (malgré que ces humains sont forts quand il s'agit de faire le mal).  Alors pour nous, rien de comparable à  la puissance divine ne se mêle des malheurs de l'homme, dans le sens d'y prendre part.

          Alors qu'est-ce que ce diable ? Rien qui serait d'une puissance divine, et qui ferait le mal.

        On peut dire qu'on a associé au mot diable, tout ce qui du domaine de la superstition : la peur de l'inconnu, la crainte envers les forces qu'on ne comprend pas forcément, les nombreuses méchancetés, ou bien encore la peur des maladies, et des malheurs en tout genres :  la séparation de l'être aimé, la trahison, le sentiment de solitude extrême, la misère, la souffrance de la  maladie, la séparation de toute sa famille, de ses enfants, la maladie qui emporte, ou la mort qui foudroie, le feu dans sa propre maison... etc... etc...

           Le domaine des peurs de l'homme est bien vivant; la peur de l'homme est bien réelle. et c'est comme ça. Alors tout ce qui s'apparenterait au domaine de la peur en générale serait le domaine d' un diable qu'on qualifierait de diable de superstition ou diable d'imagination.

           Donc il y a peu de là à dire que la personnification divine de ce diable, dans le sens il aurait des pouvoirs surhumains, n'est qu'une manipulation des cléricaux de tout bords, pour effrayer l'humain et le pousser à suivre la voix d'un de leur credo : "fait ce que je dis, dis que j'ai raison, ou peut-être le diable (mais qui n'existe pas) qui est théoriquement l'antithèse de Dieu, puisque tu cherches à douter de mes enseignements, ou des ordres que je te donne, comme la pratique religieuse, etc...aura raison de toi. Un chantage, tellement courant qu'on le trouve normal à notre époque, qui ne l'oublions pas se dit moderne.

     

           Est ce que l'homme qui aurait plutôt intérêt au bien, donc qui s'accomplirait dans le bien, ne se détournerait pas de lui même, et perdrait par cela son humanité, et deviendrait un monstre, et quelque chose qui n'a d'humain que l'apparence globale, donc qui aurait perdu le sens profond de son existence, il se serait perdu, et transformé en bête, en obsédé de ses perversions, et en serait donc devenu esclave, et se serait perdu pour lui même (ainsi que pour les autres évidemment), Donc se perdre, et s'éloigner du bon chemin, qui est du langage clérical, aurait une réelle existence,  et ne nécessiterait pas une intervention diabolique.

 

           Pourtant c'est une réalité, pour les gens damnés dans le langage clérical, la plupart d'entre nous ne connaissent guère de tels monstres , dans leur entourage proche( et peuvent difficilement les étudier, ou les voir, se rendre compte de la chose, quand ce n'est pas ces damnés, qui eux mêmes se cachent (et qui ont une pratique très évoluée de la technologie des masques (c'est vrai ils sont très rares ?!!). Il ne faut pas oublier par ailleurs, que ce n'est pas en regardant quelqu'un qu'on sait beaucoup de choses de sa vie . En général non, c'est en connaissant les gens pour  les avoir suivis de près par exemple comme Dieu le ferait ou le fait; c'est à dire de façon très personnelle. Que ces choses apparaissent, parce qu'il s'agit de l'intériorité de l'être humain. Et souvent nous sommes de piètres traducteurs de nos  états personnels, alors évidemment en ce qui concerne les autres,  comment connaître leur vie intérieure ?

        Les drames de l'historicité humaine se jouent profondément à l'intérieur, prenons l'exemple d'une déception amoureuse, souvent il ne paraît rien à l'extérieur, de ce qui se passe à l'intérieur. Si un drame se joue dans un humain, comment le savoir la plupart du temps, si en plus le "perdu"  même dévoré par son obsession  est  aveugle de sa propre situation, ou  s'emploie (le plus fréquemment) tout bonnement à le cacher.

        Néanmoins ces êtres existent et sont hélas nombreux : les criminels, les gens qui vénèrent littéralement l'argent et qui ne respectent rien (ça existe), les personnes qui obéissent trop souvent et lamentablement à l'appel des sens, les hauts cinglés de l'autorité religieuse ou non qui se prennent pour des saints, (parce qu'il ne faut pas oublier qu'il n'y a que Dieu qui soit saint les autres se le font croire,)  croient qu'ils ne commettent pas d'erreurs, et se croient parfaits, et puis d'autres...(pourquoi l'exemple des faux saints : parce qu'il n'y a que les fous, et les fous dangereux pour croire qu'ils ne commettent pas d'erreurs).

      DONC L'HOMME N'A PAS BESOIN DE DIABLES, POUR ÊTRE TENTE, N'A PAS BESOIN DE DIABLES POUR FAIRE DES HORREURS DES ATROCITÉS, du mal ; C'est l'homme qui est lui même son propre diable, C'est l'homme qui doit se mefier de faire de mauvaises actions, qui le ferait se pencher et se commettre du coté mauvais.

 Comme l'exemple que nous venons de donner du criminel, qui devient l'objet de ces obsessions, et non pas ce qu'il croit c'est à dire le contraire, il croit en effet qu'il est le maître et les autres, ces victimes ces esclaves de ces folies, de ces lubies, (malgré le fait indéniable qu'il ne vaut mieux pas avoir à faire un criminel) C'est lui même qui tombe sous le joug, de ce qui peut-être une passion, qui est souvent une envie par conséquent irrépressible, qui finit par régir sa vie, le commander, le diriger et l'asservir, pour qu'il ne fasse plus qu'un avec sa passion, c'est à dire finir par être un homme cruel, avide de sang, obsédé de ces appétits monstrueux, et comme nous l'avons dit, n'être plus qu'un homme par l'apparence.

   Mais de la même façon que le criminel, il y a bien d'autres déviantes morales, comme la cupidité, l'orgueil, etc.... qui finissent par aboutir à des dégénérescences humaines.

   L'homme se détourne son humanité, et devient  un homme atrophié, en somme qui n'a plus grand chose d'humain que l'apparence.

  Et l'existence de ces damnés, est bien réelle, et n'a aucun rapport avec aucune intervention, de Dieu ou d'un quelconque diable, mais bien le résultat de la direction que l'homme s'est lui même donné à sa vie. Et que l'on peut nommé L'AUTO-DAMNATION.

   Cela pourrait faire rire beaucoup d'officiels religieux, qui rétorqueraient évidemment :" le diable est méchant : que croyez-vous, c'est à lui que j'obéis en vous disant de vous soumettre à tel ou tels préceptes de ma religion, croyez vous qu'il vous laisserait usurper ma religion, non c'est bien à lui que j'obéis, et auquel je vous prie de croire sous peine de damnation, en fait en tant que représentant de la loi de Dieu, c'est de moi et de moi seul que vient la damnation. Puisque je suis le serviteur de la vrai loi véridique de Dieu".

   Et ce discours ou nous avons fait exprès de mélanger les acceptions de Dieu, et diable, est le discours que tiennent touts les tenants de ces trois religions, chrétiennes juives ou musulmanes. D'un coup, ils disent exactement la même chose, Mais leur diable, ou leur "Dieu" (malheureusement ils ne font pas de différence avec l'un ou l'autre, ce qui leur facilite beaucoup l'endoctrinement) dit seulement ce qu'en tant qu'officiels de leur foie particuliere ils veulent bien lui faire dire et sous couvert de "sacro-saint", c'est eux meme qui font se discours, donc qui se prennent pour Dieu ou le diable (mais accordons leurs la deuxiemes hypothèse, c'est à dire celle du diable, qui leur va donc le mieux, puisqu'après tout ce ne sont que des hommes)

        Enfin, toutes les atrocités commises dans ce monde sont l'oeuvre des hommes et des hommes de toutes religions de toutes origines sociales, de tous ages, et de tous horizons. Et pour nous,  se sont ceux qu'on nomment parfois : "des diables" ;  les hommes evidemment.

         DIEU OU LE DIABLE ?           

          Aussi il faut "rendre à César ce qui est à César", Dieu ne fait pas le mal, l'homme oui.

          Et pour bien expliquer :

          Que serait un monde ou une puissance divine ferait le mal ?

          Qu'en est-il de la croyance et de l'espérance que l'on place en Dieu ?

          Ne serait-ce pas inverser les valeurs, et faire une aussi grosse ignominie, que de pousser à croire au mal ? Qui est aux antipodes, l'exact contraire de la croyance en Dieu, Qui est de croire au bon au bien, à l'épanouissement de l'homme dans le droit chemin.

          Est-ce une oeuvre de prêtres, d'imams, de pasteurs ou de rabbins, ou de petits êtres stupides qui sont prêts à tous les compromis (stupides ...? plutôt despotiques), tous les obscurantismes, toutes les falsifications, toutes les manipulations,  pour se faire obéir aveuglement, êtres touts petits, qui tentent  de voler  ce qui est le propre du Bon Dieu : la bonté (et le bien). N'est-ce pas la plus abjecte des choses, la plus grande perversion  qui vient soi disant "d'hommes de Dieu" ?         

          Dieu n'a t-il pas le droit à un minimum de respect ?

 

          En faits, La peur de "Dieu" en tant qu'agent démoniaque, (qui inspire la peur la terreur, l'effroi et l'horreur), est fort utile ? En effet elle sert à l'embrigadement, à la peur de la réflexion. Et derrière se paravent de terreur, tous les discours qui servent des valeurs inhumaines sont faciles à faire, et surtout à faire croire : les privilèges d'un peuple (groupe) par apport à un autre peuple(groupe), des dogmes inhumains et injustes, la prédominance d'une religion par apport à une autre, etc... Toutes ces choses si communes aux trois religions le catholicisme, le protestantisme, le judaïsme, l'islam, qui ont portés des fleuves de sang, de terreur et d'horreur à travers les époques et les contrées. Derrière, cette petite chose semble t-il, "la peur du diable" toutes les horreurs ont été facilitées, prônés instituées, et ont portées (hormis qu'elles l'ont fait en en attribuant l'initiative  et la responsabilité à Dieu même, c'est à dire en le faisant passer Dieu quelqu'un de cruel) presque tous les malheurs du monde.   

          Et ont effectivement fait l'oeuvre du "diable".

          Aussi beaucoup de remerciements à tous ces prêtres, imams, rabbins. Qui ont transformés la religion, en armée du diable.       

   Mais qu'est-ce que le diable ? le diable n'existe pas, c'est souvent le résultat de superstitions, c'est une invention "religieuse" pour effrayer.

mais  le diable peut se représenté comme étant le concept du mal., c'est à dire le mal, tout court, tout ce qui est mal dans la vie, ou tout ce qui fait mal ou très mal.
 ce qui est mauvais,
ce qu'on aime pas.

Et dans ce cas là, ce diable ( qui n'existe pas ) peut représenter le concept du mal,
admettons que nous" supposons que nous nommons : "diable" : le concept du mal)

donc oui le mal existe, si on nomme le concept de mal par le mot diable, oui le mal existe,

Ce mal, le concept du mal,

c'est quelqu'un ou quelque chose dont on ne cherche
qu'à s'éloigner, à fuir ou à se protéger ? (et c'est normal).

C'est quelque chose ou quelqu'un qui est mauvais,
dont on a tout le raison de se méfier,

qu'on aime pas, et qu'on hais.


Oui ce "diable" là, existe c'est ce qui fait mal, la méchanceté, c'est le mal. 


Donc le mal existe, et ce "diable" là existe , ce "diable" qui est sinonyme du mal.   


Alors que font ces clericaux, à méler Dieu, ou des pouvoirs angevins, au mal, veulent-ils le rendre inusable, invulnérable, durable, inaltérable , puissant ? plein de pouivoirs, mais (et qui pourtant serait notre père et notre mère .... ?  qui serait vivant aux royaume des cieux ? est notre père et notre mère ?

qu'est ce que ça veut dire. qu'elle forme cherchent-ils à donner au mal, une force divine, ? un pouvoir fatidique, fatal, conscient, etq intelligent ???????????  

   le diable (comme on nous le présente dans la bible, ce diable là inventé par les docteurs de la religions :       c'est le concept du mal personnifié divinisé.

 C'est à dire que les officiels religieux, ont habillés Dieu des attributs du diable, qu'ils ont diabolisé Dieu. et c'est très tres très très grâve.



Mais c'est extremement grâve, ils inversent les valeurs, et (les valeurs les plus précieuses, les valeurs de Dieu, la valeur divine) des valeurs aussi précieuse que le Bien, que Dieu. Et en plus ils ont forcés nos ancêtres à les croire à coup de cherem, d'interdits, d'exécutions à etre brulé vif, transpérce par le fil de l'épées, retranchés du peuples, lapider à mort. etc.....


Voila ce qu'ils ont fait, ils ont imposés, le diable par la force en se prévalant de Dieu (en faisant croire que ce mal venait de Dieu.)


 

Plus que de diviniser le mal : "le diable",
 ils ont diabolisés Dieu.

voir ici

 

EXISTENCE OU INEXISTENCE
PRATIQUE DU DIABLE.



 

         le diable est une invention des clericaux POUR FORCER A OBEÏR.Il n'y a pas de diable. Il n'y a que Dieu.
 

 St augustin à relaté dans un livre, que le diable venait lui chatouiller les pieds, ou lui griffer les pieds dans son sommeil.  
 
   Il ne faut pas oublier le pouvoir de l'imagination, si on pense que quelque chose ou quelqu'un va venir nous chatouiller les pieds ;  Et bien  on va sentir quelque chose qui nous chatouille les pieds, c'est notre propre esprit qui fabrique ses sensations ou qui s'imagine les ressentir. (ce qui est une hallucination tactile)
 

Et les fantômes se sont des hallucinations visuelles, on croit voir on s'imagine. 
 
  Certains entendent des bruits, ou encore des voix c'est encore l'imagination, hallucinations auditives.
(Pour avoir une idée de ce qu'est une hallucination visuelle, il suffit de voir a quel point notre esprit a la faculté de créer des images, par exemple dans nos rêves, un reve ou un cauchemar c'est carément un film ou par exemple : si vous fixez une image pendant longtemps, vous fermez les yeux et vous verrez cette image.)

  Et le plus souvent ça se passe dans des atmosphères sombres (favorisé par un état de fatigue), le soir, de préférence dans des endroits lugubres, dans une sorte de pénombre, quand on arrive mal a distinguer les objets, quand il y a atmosphère un peu de peur. 
 
 Ce n'est que ça.  
 
Et la puissance de notre esprit, n'est pas négligeable du tout. L'esprit, le mental est très puissant, pour créer des hallucinations donc auditives du sens du toucher ou bien encore visuelles, mais encore plus que cela.

Par exemple des yogis de haut-niveau, peuvent controler leur respiration, les battements de leur coeur.
Et par exemple l'hypnose montre aussi ce de quoi est capable l'esprit, insensibiliser à la douleur (comme récemment sont entrepris dans nos hopitaux (France) d'utiliser l'hypnose à la place d'une anesthesie) et d'autres et d'autres choses qu'il serait impossible d'énumérer, tellement l'esprit, lui tout seul est puissant.

IL ne s'agit que de la force la puissance de notre esprit, et pas d'un esprit balladeur, c'est notre propre esprit qui a tous ces pouvoirs.

On peut mentionner aussi le phénomène qu'on pourrait appeller "le phénomène Marabout",.
Et certains diront tel ou tel marabout a des pouvoirs immenses, il peut effectivement avoir le pouvoir d'hypnotiser, donc arriver a faire des choses absolument epoustoufflantes extrêmement spectaculaires.

Mais il y a un aspect plus courrant du marabout, c'est par exemple la malédiction du marabout.
Si pas même un sorcier, mais un devin classique prédit à un homme crédule: "un jour prochain tu vas te baigner et tu vas te noyer". Bien c'est le crédit que cet homme accorde au devin en question qui va le tuer, puisque le sujet va être persuader qu'il va mourir, et c'est la conviction qu'il va mourir, qui va le tuer. Donc a forciori un sorte de devin qui pratiquerait quelques bribes de "magie noire", le fait d'être persuader qu'il va mourir, et la peur aidant, c'est a dire croire que cet individu a des pouvoirs "diaboliques", le tuera d'autant plus.

Comme par exemple dans un épisode de  Loïs et Clark, Superman a à faire avec une sorte de sorcier marabout, qui se transforme en serpent.

On se doute, que c'est une manipulation, que c'est une halucination dont le sujet est victime,
C'est a dire, que d'une certaine maniere notre marabout, a hypnotisé notre Superman, et qu'il lui a suggérer cette halucination à son esprit. Et donc Superman a lui même tendance a y croire et en est effrayé.


Mais ce n'est que la suggestion hypnotique d'une halucination.

On a vu aussi des phénomènes d'exorcismes pratiqués encore de nos jours, pour des désenvoutements diaboliques, et effectivement ça marche, d'un coup il n'y a plus rien, plus de fantomes, de portes qui claquent, d'évenements dits surnaturels. Mais c'est juste la peur et avec tout ce qu'avait fabriqué l'esprit, dont ils ont réussis à se débarasser.
Et c'est déja beaucoup.
 
  c'est que ça..
Et de même toutes les évocations du diable, par exemple un film ou il y a un personnage "diable".
 Et le seul fait de parler de phénomènes de cette espèce ne fait que faire travailler l'imaginaire dans ce sens, et donc recréer des évènements de ce genre, et parfois des événements beaucoup plus aigus, et donc plus dangereux, c'est pour cela qu'il ne vaut mieux pas évoquer ces histoires de diables Puisque le diable est décrit comme étant le mal absolu par des "religieux", (donc par des gens a qui on accorde notre confiance, mais bon les rapports entre le clergé et le diable sont analysés et critiqués aussi dans le détail dans ce site et ou on remarque  qu'ils ont inventés et font la promotion de cet hideux personnage de cet ignoble monstre fantasmatique depuis des millénaires a des fins hautements pécunières.


  C'est pour ça qu'il faut faire la part des choses clairement pour éviter ces suggestions néfastes qui entretiennent la peur, et peuvent faire évoluer dans des situations aigus, et dangereuses.

D'ailleurs avant les clericaux disaient que les maladies venaient d'une possession diabolique, qu'une sorte de démon entrait dans le corps, c'est pour ça qu'il y avait des démons qui se promenaient un peu partout, comme probablement Jesus a réussi à faire sortir des démons d'un troupeau de cochons qui y étaient surement entrés de cette manière.
 

Il y a aussi le phénomène de diabolisation qui est un des grands danger de la croyance au diable et qui à fait couler des fleuves de sang sur la terre en etant de surcroit du plus mauvais goût. La diabolisation d'individus est de la lâcheté pure. Puisqu'on ne se réfère plus a des chefs d'accusations raisonnables, mais on évoque des motifs fabuleux  farfelus, fous.

Et des gens qui sont prêt à tuer à cause du diable, sont beaucoup plus "diaboliques" que ceux qu'ils traitent de "diaboliques" puisque le diable n'existe pas et que ce ne sont que des affabulations démentielles.


 

 CHAPITRES INTERRESSANTS A CONSULTER DANS CE SITE :

REPORTAGES DOCUMENTAIRES ARCHEOLOGIE BIBLIQUE VIDEOS ARCHEOLOGIE

    - l'integrisme religieux et les livres sacrés processus de diabolisation et radicalisme

   -  Manipulation grace au diable  

   - LOIS DE MANU (livre de l'hindouisme, veda)  


visiter le site : retourner à l'accueil
 

     

  

 

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site