CRITIQUE RELIGIEUSE

Ce site est destiné à ceux qui veulent savoir la vérité sur leur religion : que ce soit le Judaïsme l'Islam ou le Christianisme.

ATTENTION : IL EST VIVEMENT CONSEILLE
D'ETRE COUTUMIER DE LA CRITIQUE RELIGIEUSE
POUR POURSUIVRE LA LECTURE DE CE SITE.


KEEP THE BEST (GOD) AND "FUCK" THE REST (devise du site)
(traduction : GARDEZ  LE MEILLEUR (DIEU) ET LAI9SSEZ TOMBER LE RESTE.)

ANCETRE DU CHAPELET : LA CORDE A NOEUDS
CONF. EPOPEE DE GUILGAMESH

RELIGION DE MESOPOTAMIE UR, MYTHE DU DELUGE DE NOE : ICI
 
 
VIDEOS ARCHEOLOGIE BIBLIQUE
CIVILISATION HITTITE, RELIGION ET MYTHES  HITTITES
FORTES SIMILITUDES AVEC LA BIBLE, AVEC LE JUDAISME.
PORTAIL HITTITE 


- VIDEO : LES SEIGNEURS HITTITES
(peut-etre les hyksos beaucoup pensent qu'il s'agit des hyksos)


video civilisation hittites les seigneurs hittites documentaire reportage archéologique bible
(cliquez pour lire la video)

Documentaire video sur la civilisation hittite, -2000 avant Jesus Christ, site archéologique d'hattousa en anatolie (ancienne Turquie), religion hittite, Dieu "Teshub" et sa parèdre la déesse soleil astarté, ishtar, sont les noms qu'on pouvait lui donner dans le moyen orient. Le nom du Dieu Teshub fait penser au mot hebreux "techouva" qui veut dire retour aux
sources, regretter, se repentir, en outre le Dieu des hebreux, etaient souvent représentés par le feu (buisson ardent etc..., ) des ressemblances encore avec la bible. (commentaires du webmaster)
Ceci dit, cette palissade ou ce rempart ressemble à mon gout beaucoup a la citadelle de Jerusalem, toujours visible en Israel.

- VIDEO : UN EMPIRE D'ASIE MINEUR :
LES HITTITES

 
video documentaire hittites civilisation un royaume de l`asie mineure hattousa teshub et ishtar ou astarte Dieu religion hittites invasion histoire archéologie biblique
(cliquez sur l'image pour lire la video)

Documentaire video sur la civilisation Hittite, représentation des Deux dieux,
Teshub et "la déesse soleil" dans le saint des saint de la ville citadelle de Hattousa, en Anatolie (actuelle Turquie)  religion hittite, histoire de la civilisation hittite, conquete de l'empire hittite,
bibliotheque hittite d'hattousa, site archeologique hittite. 

 (peut-etre les hyksos beaucoup pensent qu'il s'agit des hyksos
AUTRES FILMS VIDEOS 
ARCHEOLOGIE BIBLIQUE
MESOPOTAMIE PERSE :
ICI 

 


SIMILITUDES ENTRE LE JUDAISME
ET LA CIVILISATION  HITTITE


De nombreux specialistes autant archéologiques que théologiques ont reconnus
de fortes similitides entre la bible et la civilisation hittite
On peut relever des analogies théologiques :
-notamment la ressemblance du Dieu Yahvé ou Géovah de la bible avec Teshoub, le Dieu de l'orage,

Ci-dessous : Extrait de "Bible et Terre Sainte" N°66
Revue chretienne de Juin 1964

similitudes entre Teshub le Dieu de l`orage hittite et le Dieu de la bible yahve ou Geovah

.

-l'interdiction de l'inceste "variable"ou "oscillante" mais néanmoins présente dans la bible,
et aussi sur l'organisation socio-politique du peuple de la bible
et la civilisation hittite en l'occurance sur la soi-disante douceur (selon d'autres sources,) indulgence des lois hittites - [conferer TREVOR BRYCE (ou le texte de présentation de la video "un empire de l'asie mineur" sur le site "Mystere TV" auquel on accède en cliquant sur l'image de la dite video)] qui ne le sont en fait pas plus que dans la bible quand les sanctions consistent ordinairement à se faire lapider à mort ou à être brûler vif. 
Ainsi que beaucoup d'autres similitudes comme le recours au sors, comme pratique de divination, la pratique d'un bouc emissaire etc...

Quand au modeste webmaster de ce site il pense que c'est beaucoup plus que des analogies mais surement une racine très forte du judaisme si ce n'est le judaïsme à ses débuts, mais ceci reste toujours une hypothèse qu'il reste 
peut-être  à verifier ou à démontrer.



RELIGION HITTITE
DIEUX ET MYTHES HITTITES


TRADUCTION DE MYTHES HITTITES
PAR M. MAZOYER :

"LA DISPARITION DE TILIPINU"

"Nous evoquerons dans les pages suivantes deux monstres qui évoluent dans les textes mythologiques hittites et nous essayerons d'en dégager les caracteristiques.
Si un monstre, selon la définition de Patrick Guelpa, est "un être fantastique  qui joue un rôle maléfique ou tout au moins menaçant pour les humains", deux êtres apparaissant dans  les mythes hittites pourraient correspondre à cette définition, il s'agit de Hahhima (harriman) le "Gel" qui joue un rôle important dans le mythe de la disparition du soleil et d'illuyanka qui est
le personnage essentiel dans le mythe du même nom.  Ces deux êtres menacent le pouvoir du Dieu  de l'"Orage" (Teshub), l'existence des hommes et des Dieux. Pourtant nous verrons que cette définition doit être considérablement nuancée dans le cas de la mythologie Hittite.

          HAHHIMA (harriman), qui apparaît dans le Mythe de la disparition du Soleil  est un monstre destructeur mettant en danger toute vie sur terre et dans le ciel, qu'on peut assimiler au "Gel". Il apparaît quand le Soleil se refugie dans le fond dans de la mer et demeure dans la chambre qui lui est réservée couvrant alors une marmite avec de la cire et la ferme avec un couvercle de cuivre : image de la disette qui s'installe sur la terre. Il semble que la fille de l'Océan s'adresse à l'Océan du haut du ciel pour que le Soleil rentre sur la terre.

HAHHIMA (harriman) s'étend alors progressivement sur le pays, immobilisant l'eau et l'herbe, ainsi que les animaux des paturages les boeufs, les moutons, les animaux domestiques, les chiens et les porcs.

En revanche il ne parvient pas les graines, ni les enfants, dont le coeur est épargné selon le texte.
Puis HAHHIMA (harriman) immobilise les Dieux.
Partiellement le Dieu de l'Orage dont les pieds et les mains sont saisis.
Totalement ZABADA (Hasamili), LAMMA (Inara) Telipinu, MAH, Gulsa, qui trouvent la mort.
En revanche il ne parvient pas à saisir les enfants d'HASAMILI, le Dieu du Combat.

Dans un premier temps donc, s'empare du Pays. Il saisit l'eau dont le contrôle relève de Telipinu. Il rend donc impossible l'activité agraire et la vie dans les cités placées l'une et l'autre sous la protection de ce Dieu.
HAHHIMA (Harriman) saisit l'herbe qui pousse dans la steppe, domaine privilégié des Dieux KAL, et en particulier d'Inara. L'elevage et les sacrifices sanglants sont donc intérrompu et tout le Panthéon qui est menacé.
Aussi HAHHIMA (Harriman) doit affronter l'ensemble des Dieux. Le Dieu de l'Orage (Teshub)
essaie de lutter contre HAHHIMA, en envoyant à la recherche du soleil les divinités de son Panthéon, mais celles-ci échouent dans leur misson et sont saisies tour à tour par HAHHIMA (Harriman).
Le Dieu de l'Orage (Teshub) envoie notamment ZABADA (Hasamili), le Dieu du combat, estimant donc que HAHHIMA (Harriman) est un adversaire que l'on peut affronter dans un combat heroïque. Mais, contrairement à son attente,  ZABADA ne peut affronter directement HAHHIMA (Harriman) en recourant à ses armes, il est donc saisi par celui-ci.

Le Dieu de l'Orage (Teshub) envoie également une divinité Kal (Inara ?) et Telipinu qui sont les victimes de HAHHIMA (Harriman). Enfin les déesses MAH et Gulsa, les divinités du destin qui rêgnent sur l'ordre universel et veillent sur l'équilibre entre les différentes forces du Cosmos.

Mais aucune divinité ne peut lutter contre HAHHIMA (Harriman) seul le retour du Soleil peut entraîné  la disparisation de HAHHIMA. Le Dieu de l'Orage (Teshub) es lui même progressivement gagné par le "Gel" et n'est plus capable de saisir son bol de nourriture. Comme dans le mythe de l'Illuyanka, ses membres tombent sous le contrôle de son ennemi. Cette image est l'expression d'un pouvoir qui ne lui appartient plus integralement. Il se flatte pourtant de garder  le contrôle de ses yeux qui tomberont en la possession d'Illuyanka.

La faiblesse du Dieu de l'Orage (Teshub) et de son Panthéon est frappante. Comme dans le mythe de Telipinu, Le Dieu de L'Orage (Teshub) semble le dernier averti du depart du Dieu disparu. La resistance du Dieu de l'Orage (Teshub) aux effets du Gel se caractérise  par des bravades, il se contente d'envoyer les autres Dieux chercher le Soleil.

HAHHIMA (Harriman) parait invulnérable, personne ne semble pouvoir l'arrêter, pourtant d'une façon paradoxale il est incapable de saisir les êtres les plus fragiles, il est incapable de saisir les graines ou encore les enfants de Hasamili. Ainsi il semble incapable d'arrêter le cours du renouvellement des générations. Par ailleurs,  comme le souligne le texte, les individus tués par HAHHIMA (Harriman) peuvent réssusciter. Ils semblent seulement engourdis par le froid. Il s'agit donc là de limites importantes à son pouvoir qui s'appuie partiellement sur une observation naturaliste : Les semences ne meurent pas sous l'action du Gel. Les plantes saisies par le Gel renaissent quand le Gel disparaît. Sur ce point la situation est donc différente de celle que provoque le départ de Telipinu qui interrompt la reproduction des éspèces.

Tandis que les dévastations s'étendent sur la terre, HAHHIMA (Harriman) est prospère, car son pouvoir s'etend sans opposition significative. Il invite son père et sa mère à manger et à boire. On sait que dans la mythologie Hittite l'image du banquet réussi où les invités mangent et boivent a satiété est l'expression d'un pouvoir fort et prospère ; inversement un banquet raté est l'expression d'un pouvoir affaibli et aux abbois."
...suite cliquez ci-dessous

→SUITE du TEXTE  DE M. MAZOYER
Traduction des textes mythologiques en ligne  :
ICI

 
("harriman" (petit commentaire), en voila un qu'on cherchait depuis longtemps, Voltaire s'interressait aussi a la provenance de ce diable "harriman" très connu du
zoroastrisme ou de la religion mesopotamienne.


LOIS, CODE HITTITES EN FRANCAIS
A PARTIR DES ARCHIVES TABLETTES CUNEIFORMES
TRADUCTION EN LIGNE
A PARTIR DU LIVRE DE REFERENCE
CLIQUEZ ICI :

CODE HITTITE
(VERS 1350 AV. J.-C.)
PAR
 FREDERIC HROZNY
TRANSCRIPTION, TRADUCTION FRANÇAISE,

PARIS, 1922


CODE HITTITE
EN ANGLAIS : ICI

BIBLIOTHEQUE DE LIVRES
sur les HITTITES
EN FRANCAIS
EN ANGLAIS
ET ALLEMAND  CLIQUEZ : ICI
 



Traduction de textes hittites en anglais : Hittite info : ici

Autres traductions de textes hittites et enseignement de la langue hittite en anglais au
CENTRE DE RECHERCHE LINGUISTIQUE : ICI


Traduction en allemand d'un mythe Hittite  a partir des tablettes en
argiles en ligne elles aussi et dans le detail de la prononciation phonetique de la langue originelle : ici


LA GRANDE INSCRIPTION  DE KARATEPE,

 

1° Introduction.

 Je suis Âzitawadda, celui de BRKB' L(?), — serviteur

 de Ba'al, — que fit puissant 'WRK, — roi des Danouniens.

2° Éloge général du règne.

Fit de moi Ba'al pour les Danouniens un père et une

mère;

je fis vivre les  Danouniens. J'élargis le pays delà Plaine d'Adana depuis le levant du soleil jusqu'à son couchant. Et fut en mes jours tout agrément pour les Danouniens

et abondance et friandises. Et je remplis les magasins de Pa'ar. Et je fis cheval sur cheval et bouclier sur bouclier et armée sur armée grâce à Ba'al et aux dieux. Et je brisai les orgueilleux ; et je chassai tout le mal qui était dans le pays.

Et j'érigeai  la maison de mon Seigneur dans l'agrément,
et je fus bienfaisant pour la souche de mon Seigneur
 Et je m'assis sur le trône de mon père ;
et j'établis la paix avec  tous les rois,
et, de leur côté, avec complaisance me traitèrent tous les rois
à cause de ma justice et à cause de ma sagesse
et à cause de l'agrément de mon cœur.

3° Construction de murailles sur les frontières.

Et je construisis des murailles robustes dans tous les
confins, sur les frontières, dans les lieux où étaient des hommes méchants, maîtres de bandes pillardes,

dont aucun n'avait servi  la Maison de Mops ; mais moi, Azitawadda, je les plaçai sous mes pieds, et je construisis des murailles dans ces lieux-là, pour qu'habitassent les Danouniens dans la tranquillité de leur cœur.

4° Domination de pays à l'Ouest.

Et j 'opprimai des pays puissants au couchant du soleil, que n'avaient point opprimés tous les rois qui furent avant moi ;
mais moi, Azitawadda, je les opprimai, je les dominai, je les fis habiter à l'extrémité de mon territoire, au levant du soleil,

tandis que les Danouniens,
je les fis habiter là. Et ils furent en mes jours dans tout le territoire de la
Plaine d' Adana,

depuis le levant du soleil jusqu'à son couchant, et dans des lieux qui étaient antérieurement redoutés, que l'on redoutait pour faire route.

5° Centralisation administrative.

Et, en mes jours, je fus un pilier central
pour unir ensemble les districts,
grâce à Ba'al et aux dieux.

Et furent en tous mes jours abondance et friandises
et repos agréable et tranquillité de cœur
pour les Danouniens et pour toute le Plaine d Adana.

6° Construction d'Azitawaddî.

Et je construisis cette ville-ci,

et je (10) mis (sur elle) le nom d'Azitawaddî.

Car Ba'al et Reseph-(11)SPRM m'envoyèrent pour (la)

construire, et je la construisis (1$) grâce à Ba'al et grâce à Reseph-

SPRM

dans (13) V abondance et dans les friandises ' et dans le repos agréable et dans la tranquillité (14) de

cœur,

pour quelle fût une garde pour la Plaine d' Adana et pour la Mai(15)son de Mops. Car, en mes jours, furent pour le pays de la Plaine d" A-

(16)dana abondance et friandises, et il ny eut pas de malheureux pour les Danouniens (17)

en mes jours.

7° Installation du dieu Ba'al.

Et je construisis cette ville-ci,

je mis (18) (sur elle) le nom d'Azitawaddî ;

je fis habiter en elle

(19) Ba'al-KRNTRYS.

8° Institution de sacrifices.

Et l'on amènera des sacrifices à toutes (III, 1) les statues : sacrifice annuel, 1 bœuf,

et au [temps du la]bour, (2) / mouton, et au temps de la moisson, 1 mouton.

9Ô Bénédictions.

Et que Ba*al-KR[N]TRYS bénisse (3) Azilawadda

en vie et en santé (-4) et en force

grandement au-dessus de tout roi,

en sorte que donne Ba'al-KRNTRYS,

(5) ainsi que tous les dieux de la ville, à Azitawadda

longueur de jours et multitude (6) d'années

et haut degré de délices et de force

grandement au-dessus de tout ro(7)i !

Et que soit cette ville^ci

possédant abondance et moût /

Et que ce peuple(8)-ci, qui habite en elle,

soit possesseur de bœufs

et possesseur (9) de petit bétail

et possesseur d 'abondance et de moût!

Et que par multitudes il enfante,

(10) et que par multitudes il soit puissant,

et que par multitudes il serve Azi(1i)tawadda

et la Maison de Mops,

grâce à Baal et aux dieux !

10° Malédictions.

(12) Et si un roi parmi les rois

ou un prince parmi les princes,

quelle que soit la (13) personne, si renommée qu'elle soit,

qui effacerait le nom d'Azita(14)wadda sur cette porte-ci

et mettrait son nom (sur elle),

même s1 il aimait (15) cette ville-ci,

ou bien ôterait cette porte-ci

qu'a faite A(16)zitawadda

et ferait une autre porte

et mettrait son nom sur elle,

(17) que ce soit par amour qu'il Votât

ou que ce soit par haine et par malice qu'il ôtât (18) cette

porte-ci :

qu effacent Ba'al-samêm ? 'ê

et El, créateur de la terre, (socles) et Samas-d 'éternité et toute la génération des fils des dieux ce prince-là et ce roi-là

et (lion) cette personne-là, si renommée qu'elle soit, pourvu que le nom d ' Azitawadda soit à jamais, comme le nom du Soleil et de la Lune!

Le texte de cette inscription, qui est pratiquement intact, permet de compléter de façon certaine la plupart des parties mutilées de l'inscription de la statue (voir notre traduction provisoire de cette inscription plus haut, p. 77-83). Les deux inscriptions présentent dans l'ensemble un texte identique ; il s'y rencontre néanmoins un certain nombre de variantes, dont la plupart sont intentionnelles et correspondent à l'emplacement et à la destination propres de chaque inscription : l'une est une inscription de porte, l'autre une inscription de statue. La statue, au reste, représente, selon nous, non pas le roi, comme on l'a cru jusqu'à présent, mais le dieu Ba'al lui-même. C'est ce que révèle notamment, si du moins nos restitutions sont exactes, la section finale de l'inscription de la statue. En voici la traduction (colonne IV) :

(13)Ets[i un ro]i parmi les rois

ou un prince parmi les pri\n]ces,

(14). qu[elle que soit la personne, si renommée soit-elle,

qui di(15)ra[it : « Tefjfacerai (nna[l]) le nom d'Azitawad-

da sur la statue (16) de ce d[ie]u-ci (j qP] et je mettrai mon nom (sur elle) », même s il aimait (17) cette ville-ci,


PAR M. ANDRÉ DUPONT-SOMMER, DIRECTEUR D'ÉTUDES A l'ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES.

M. le Professeur H. Th. Bossert a bien voulu nous communiquer la copie, encore inédite, de la grande inscription phénicienne de la porte orientale de Karatepe (cf. plus haut, p. 250). Le manque de place nousinterdit de présenter ici le texte lui-même, ainsi que le commentaire; l'étude entière sera publiée prochainement dans la Revue d'Assy-riologie. Voici seulement la traduction de ce document :

video hyksos les hittites sont peut-être les hyksos donc troupes qui arrivaient d'asie mineure, les hyksos et les hittites ressemblances, les hittites sont ils les hyksos, videos en ligne hittites hyksos video en ligne hyksos, reportage archeologique hysos, film documentaire les hyksos archeologie hyksos civilisation hyksos, l'empire des hyksos, invasion hyksos en egypte Civilisation hittite traduction des tablettes cunéiformes hittites en ligne, histoire hittite, apprendre le hittites, traduction partielles des hieroglyphes hittites organisation sociale des hittites, organisation socio-politique des hittite, similitude de l'organisation politique de la bible avec l'organisation sociopolitique hittite, bibliographie hittite, similitudes entre le judaisme et la religion hittite, hittiologie, site archeologique hittite,video de site archeologique hittite, archeologie biblique et hittite, archeologie biblique et civilisation hittites, la bataille de kadesh, mythologies hittite, religion hittite,  correspondance entre la religion hittite et la bible, concordance entre la religion juive et l'organisation de l'etat hittite, bibliographie
hittite, bibliotheque hittite, traduction des mythes hittites en ligne video en ligne de la civilisation antique d'anatolie, liens entre le judaisme et les hittites, parente entre le judaisme et l'organisation sociale des hittites le moyen orient et l'empire hittite de l'asie mineur, histoire dans le moyen LOIS code hittite en francais, traduction des mythes hittite en francais en ligne, les 200 lois hittites traduction en francais en ligne de horzny code hittite traduction des tablettes hittites en français en ligne  pantheon hittite films video sur la civilisation hittites films video empire hittite en ligne, films site arhcéologique hittite portail hittite livres films video documentaire reportage bibliotheque de livres hittite portail hittite en ligne textes hittites traduit en français orient, les religions du croissant fertile textes hittite trasduction en ligne, mythes hittites, teshoub dieu hittite et sa paredre ishtar,







 



Créé avec Créer un site
Créer un site