CRITIQUE RELIGIEUSE

Ce site est destiné à ceux qui veulent savoir la vérité sur leur religion : que ce soit le Judaïsme l'Islam ou le Christianisme.

ATTENTION : IL EST VIVEMENT CONSEILLE
D'ETRE COUTUMIER DE LA CRITIQUE RELIGIEUSE
POUR POURSUIVRE LA LECTURE DE CE SITE.


KEEP THE BEST (GOD) AND "FUCK" THE REST (devise du site)
(traduction : GARDEZ  LE MEILLEUR (DIEU) ET LAI9SSEZ TOMBER LE RESTE.)

ANCETRE DU CHAPELET : LA CORDE A NOEUDS
CONF. EPOPEE DE GUILGAMESH

RELIGION DE MESOPOTAMIE UR, MYTHE DU DELUGE DE NOE : ICI
 
 
   CRITIQUE,      
       ANALYSE DE      
 LA  BIBLE
 
CRITIQUE ET ANALYSE DE LA BIBLE PAR VOLTAIRE :
"LA BIBLE ENFIN EXPLIQUEE "
        
livre CENSURE et non réédidé depuis plus de 100 ans

(cliquer sur l'image)
  
      
livre CENSURE et non réédidé depuis plus de 100 ans


AUTRES OEUVRES DE CRITIQUE RELIGIEUSE DE VOLTAIRE :

  
 - "INTRODUCTION A  L'ESSAI SUR LES MOEURS ET L'ESPRIT DES NATIONS"  de  VOLTAIRE.
 
cliquer sur :


(cliquer sur l'image)

 - LE RECUEIL NECESSAIRE - L'EXAMEN IMPORTANT DE MILORD BOLINGBROKE.  VOLTAIRE
 
    

(cliquer sur l'image)

LE PEUPLE ELU,
POURQUOI ?

 
 
RIEN de plus dangereux que le concept de  privilège divin : parce qu'il ouvre la porte à tous les excès, au concept de supériorité, d'élection et en général :  au RACISME.
   

                 Il y a deux mille ans, à une époque qui  touchait presqu'à la préhistoire, qu'un peuple, par privilège divin s'arroge un territoire. Et par ce principe le droit non seulement de garder ce territoire, mais (comme les romains christianisés) d'envahir d'autres territoires, en se faisant passer pour les enfants de dieu, les "élus",  en se prévalant d'une essence divine, ou d'un privilège, cela est très courant à ces époques ou la barbarie était monnaie courante. Mais aujourd'hui, cela devient tout à fait désuet et ne devrait rigoureusement plus avoir court.

                                                                                  

POURQUOI LES PREMIERS LEADERS JUIFS ONT MENTIS ?

          Un des premiers décideurs juifs A DIT :    "DIEU M'A DIT"

          Et il n'est pas difficile de savoir, pourquoi ils ont menti. Parce qu'ils y ont trouvés leurs intérêts. Et ça il faut le souligner :
         

  

  AUTRES LOIS DE MOÏSE :       

      - "Dieu m'a dit", que la terre d'Israel est pour moi"
      - "Dieu m'a dit" que personne n'a le droit à la terre d'israèl, à part moi."

      - "Dieu m'a dit" que je fais parti du peuple élu, et m'a donné les lois afin que tous les peuples du monde me révèrent comme étant le roi et entreprennent de me servir."

        - "Dieu m'a dit" que je suis supérieur à la femme et que celle-ci doit me servir. Et que je peux à touts moments choisir une femme vierge pour me servir (si jamais mon ancienne femme  venait à décéder ou pour tout autre raison : sterilité, ou pour remplacer aupres de ma belle soeur  un époux defunt) ou simplement  pour agrandir la famille  d'un homme faisant parti du clan des "élus".

complément d'info : qui concerne la place de la femme dans l'antiquité voir ici,

  Néanmoins, Israël est un pays comme les autres, et en fonction du fait que pendant toute leur errance les juifs ont étés  pérsécutés, et même presque exterminés par "la solution finale", ils ont bien le droit a un petit morceau de desert, cependant, il ne faut pas qu'ils s'imaginent que c'est dù à un  quelconque privilège mais seulement parce en fonction de leur histoire ils meritaient un peu de compassion. Mais cette compassion peut leur coûter extrêmement chèr si ils croient toujours à un privilège divin. (tous les hommes sont égaux en droits). Il peut s'agir d'un test pour les juifs, maintenant qu'ils ont connus la pire des discrémination,prendront-ils enfin conscience des erreurs dans lesquels les ont propulsés sciemment leurs antiques leaders religieux (afin de s'enrichir sur leur dos)  voir ici et ici?
       

      "Dieu m'a dit à peu près tout, tout ce que j'avais envie qu'il me dise du fait que depuis ce jour là, il ne m'a plus rien dit."

          Il ne faut pas se méprendre il s'agit bien de la domination du monde ou de la "conquête du monde", soit-disant autorisée et encouragée par "Dieu" et c'est pourquoi les romains se sont intéressés de très prêt à cette affaire. (tandis que pour Mahomet, il y a de fortes chances que celui-ci soit juif, et qu'il fut un dirigeant juif provenant de l'empire hymiarite du nord du yemen et du nord de l'Etiopie sujet sur lequel nous consacrerons un chapitre ulterieurement).

          La suprématie religieuse et l'appropriation exclusive de Dieu du Judaisme provient comme une grande partie du Judaisme du Brahmanisme

L'INTEGRISME RELIGIEUX ET LES LIVRES SACRES : PROCESSUS DE DIABOLISATION ET RADICALISME
  

          Et quand on y pense, c'est quelque chose d'horrible et d'affreux cette façon dont on menace les gens, dont on leur interdit de réfléchir, ou on se sert d'une faiblesse (la peur du diable), qu'on fabrique d'ailleurs cette peur du diable, pour faire vivre les esprits dans la tyrannie et la peur. Donc la culpabilisation, la terreur qu'on génère, pour faire obéir. Si dans les deux autres religions, la chrétienne et la juive, le principe est le même, le fait de grossir l'autorité du diable, afin de grossir l'autorité de ces religieux, qui en devienne par cela plus intraitable est effroyable. En fait dans les trois religions c'est un conditionnement à l'obeissance, à l'aveuglément, Mais plus on insiste sur le diable, plus le conditionnement est fort, et plus l 'enseignement est autoritaire. Donc plus c'est une entrave à la liberté, voir une insulte à la liberté.


          Il ne faut pas oublier qu'il n'y a de fidèlité et de réél croyant en Dieu pour les officiants religieux , que ceux qui obéissent et approuvent (selon le cas) le christianisme pour les chretiens (le judaisme ou l'islam selon les autres officiants religieux).

          Aussi,  selon ses officiels religieux, cela veut dire qu'on nie l'existence de Dieu et qu'on n'est pas croyant. Ce qui est totalement faux. On peut très bien croire en Dieu tout simplement sans admettre toutes les inepties, propagandes, dogmes fallacieux, et mensonges en général auxquels ils veulent absoluement que nous croyons.
         
          Donc ils nous font un chantage qui porte sur la croyance même en Dieu : soit vous croyez en ma religion, soit vous êtes un non croyant et vous êtes satanique.

          Mais ce chantage exerce un effet puissant sur le croyant, qui se dit que toutes autres comportement serait "satanique" mais encore qu'il faut a tout prix qu'il obéisse. Qu'il n'y a aucun autre choix (aucune autre possibilité). 

          Donc a nouveau insistance sur l'obéissance, la fameuse "fidélité", qu'ils nous prêche qui n'est autre que l'obéissance que l'on doit à ces autorités (religieuses mêmes) et non à Dieu.  Puisque croire en Dieu ne signifie pas d'accomplir tous ces rites, mais de simplement croire en Dieu, et que l'on peut très bien croire en Dieu sans accomplir tous ces rites.

 Donc a nouveau, ils effectuent un tour de passe passe et se substituent à la place de Dieu. Puisqu'il faut ou leur obéir en tout point ou etre indubitablement un infidele (selon eux).

          Voila les façons dont ils ont usés au cours des siècles pour soumettre les croyants. (hormis les menaces physiques qui etaient loin d'être des menaces en l'air qui consistaient à subir le chatiment résérvé aux "rebelles"  d'être brulé vif ou lapider à mort, qui etaient des pratiques très courantes, comme on peut le constater dans la bible)
 



        le phénomène de  DIABOLISATION qui est un point central de la bible est la cause première de l'extremisme religieux.
  
          L'integrisme est inhérent aux trois religion du livre et fait parti de ses bases incontournables, c'est une ancienne recette issue de politiques guerrières, que l'on a gardé au cours des siecles;
Qui fait que dans les trois religions du livre le judaisme, le christianisme et l'islam, on est porté a haïr son non-corréligionnaire (son prochain ?), et que l'on ne peut y echapper de part une interdiction formelle de "Dieu"a savoir qu'ils sont considérés comme
diaboliques et que nous le serions aussi : "diaboliques", si nous n'adoptions pas comme vérité tout ce qui est écrit dans le livre en l'occurance ce passage qui dit que seule sa religion est la bonne et que toutes les autres sont diaboliques : le sectarisme. 
         
         Comme cette exigence est un point fort des trois religions du livre, on peut dire que les livres sacrés incitent et encouragent fortement et même plus que fortement l'integrisme ou  l'extremisme ou le racisme et ceci sensiblement de la même façon dans les trois religions du livre (avec un petit + pour la religion musulmane, mais qui n'est qu'un petit + et rien d'autre, qui n'est que dans la formulation, mais les contenus les messages sont identiques).
 
           La diabolisation est tout ce que nous pouvons rapporter à la notion de diable. (bcp de textes sur le diable dans ce site), Dieu lui même a été diabolisé dans cette invention du diable mais aussi à travers cet aspect de Dieu tel qu'il nous est présenté :vindicatif autoritaire intransigeant tortionnaire en un mot "tyrannique"... Qui rejoint ainsi la figure du diable.

           Ces religions antiques a ces époques, cherchaient toutes  à "dominer" (c'est un mot latin d'ou on a herité le mot dimanche)
tout le monde faisait la guerre pour dominer c'est à dire pour s'accaparer les territoires des voisins et les butins (tout le monde faisait ça) et les religions servaient a l'accomplissement de ces tristes desseins, lire "Josué" par exemple. Mais toute l'histoire de l'antiquité c'est ça : la barbarie et la guerre
.


          Et c'est dans ce but de guerre qu'on diabolisait les autres, pour enlever leur propriété leur droit et leur dignité et se les approprier.
Et on se servait de la religion a cette fin, on diabolisait les autres (les autres confessions, les autres tout court qu'on voulaient attaquer et qu'on attaquaient)
          Mais la diabolisation est faite pour ça, c'est pour ça qu'aucun chef religieux n'en faisait l'économie parce que c'etait le but : diaboliser pour s'approprier ecraser dominer.

          Lire Moise (l'exode), aussi si les empereurs romains se sont emparés du christianisme (qui est un mouvement judaique à ses début, Christ etait un roi juif, qui a été exécuté par les romains, et qui a été réhabilité par la suite) c'est pas pour les beaux yeux des juifs, mais c'est pour le pentateuque avec un de ces heros central Moise, rappelez vous ce heros Moise qui etait comme Josué et qui disait : "c'est a nous il faut tout massacrer, et prendre le butin et c'est Dieu qui nous l'a dit et l'a ordonné". 
     Nous voyons très longuement et clairement et maintes fois répété dans "l'exode" et "Josué" l'ordre (soi-disant) donné par Dieu lui même "d'exterminer", "ne pas laisser souffle de vie" dans des villes entieres (conf "josué" au moins vingt villes ; ordres donnés par Josué et antérieurement par Moïse) d'exterminer des villes entières tuer des bébés (egorger) viellards femmes enceintes enfants et même parfois le betail etc...

extrait biblique nombres 31,14 :
 
      "ET Moise s'irrita contre les commandants de l'armée les chefs des centaines qui revenaient de l'expedition. IL LEUR DIT : 

             Avez laissé la vie à toutes les femmes ?
maintenant
tuez tout male parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui, mais laissez en vie toutes les filles qui n'ont point connu la couche d'un homme."


           Relire le livre de "l'Exode" (Moïse) et surtout "Josué" 

          ET on disait que c'était Dieu qui ordonnaient ces massacres que  c'etait Dieu qui voulait ça, et là c'etait la belle vie pour ces chefs religieux, mais pas pour les soldats et les civils. (lire Josué la bible)

          Rappelez-vous comment il faisait "Moïse" pour aider les soldats qui étaient dans le feu de la bataille il élevait les mains, "là quand j'ai les mains levées c'est que je demande a Dieu de vous aider, là quand j'ai les mains baissés pas trop non, mais je vous aide...
" 
 

                

        En faits, La peur de "Dieu" en tant qu'agent démoniaque, c'est à dire : qui inspire la peur la terreur, l'effroi et l'horreur, est fort utile ? En effet elle sert à l'embrigadement, à la peur de la réflexion. Et derrière se paravent de terreur, tous les discours qui servent des valeurs inhumaines sont faciles à faire, et aussi à faire croire : les privilèges d'un peuple (groupe) par apport à un autre peuple (groupe), des dogmes inhumains et injustes, la prédominance d'une religion par apport à une autre, etc... Toutes ces choses si communes aux trois religions le christianisme,  le judaïsme, l'islam, qui ont portés des fleuves de sang, de terreur et d'horreur à travers les époques et les contrées. Derrière, cette petite chose semble t-il, "la peur du diable" toutes les horreurs ont été facilitées, prônés instituées, et ont portées (hormis qu'elles l'ont fait en en attribuant l'initiative  et la responsabilité à Dieu même, c'est à dire en faisant passer Dieu pour quelqu'un de cruel et d'injuste) presque tous les malheurs du monde.    
 

 

CRITIQUE DES RELIGIONS ET HISTOIRE DES RELIGIONS

La critique et l'histoire des religions vont de pairs. Puisque que nous sommes parties de religions totalitaires exclavagistes, dont le centre du culte etait basé sur le sacrifice, aux religions d'aujourd'hui.

La critique religieuse a en effet accompagné la construction de ces religions. Au départ les religions servaient à la collecte d'un impot et d'un impot très important, si bien qu'elle maintenaient le peuple dans l'exclavage et l'opression. 
   
          La critique religieuse, telle que nous la trouvons aujourd'hui, est celle des philosophes des lumières, telles que Rousseau, Voltaire, Delisle de sales, et les précurseurs de cette philosophie des lumieres :  comme Spinoza, Montaigne.

          Voltaire est le plus grand des critiques de la religion, par son travail sur la bible, ses recherches sur cette même bible, en ce qui concerne son histoire.


         Mais même Voltaire ne s'est pas trop interessé au fait qu'elles ont asservient le peuple constitué de leurs fidèles.

         Ce sont des choses que l'on peut retrouver dans la bible, en l'occurance la tyrannie,  toutes personnes n'obéissant pas à touts les devoirs, que la sphère religieuse lui imposait, comme le sacrifice, qui etait la façon dont se rémunérait grassement les officiels religieux, la dime etc...  etaient exécutées somairements, Brulés vifs, ou lapider à mort, ou égorgés. 

           Les éléments que l'ont peut retrouver dans la bible, montrent assez que l'interêt des officiels religieux pour la religion  etaient basée sur la cupidité (l'amas et la collectes des reichesses, aussi bien que sur la gestion des ressources humaines et territoriales).

          Par ailleurs les resultats de la recherche archéologique confirment que les peuples d'egyptes, de perse etc.... etaient maintenus dans l'exclavage, qu'ils ne bénéficiaient pratiquement pas de leur travail est que toute leur possession tout le fruit de leur travail etait régulièrement réclamé même par la force par l'autorité royale, imperiale etc.....
 

LE DIABLE DANS LE JUDAÏSME LE    CHRISTIANISME ET LA RELIGION MUSULMANE, 

 OU COMMENT ADMETTRE ET FAIRE ADMETTRE TOUTES LES PLUS GROSSIÈRES ET SORDIDES    MANIPULATIONS   
         

 

          Ce qui est plus remarquable dans la religion de Mahomet puisqu'il a  donné une telle importance au diable dans sa religion, qu'il y a  donc plus de superstitions, plus de craintes, plus de peur, et par cela  moins de raison. Puisque son enseignement est fait d' incessants et continuels ultimatum, qu'il se sert sans arrêt du diable pour obliger ses fidèles à vivre dans la peur, et ainsi suivre ses préceptes,à ne jamais réfléchir sous peine d'enfer. 

OU COMMENT SE FAIRE OBÉIR AVEUGLEMENT GRÂCE AU DIABLE
.
 

          Ceci dit, les religieux juifs, ne peuvent pas se vanter d'être les premiers à avoir utilisé ce subterfuge qui consiste à profiter des superstitions, et des peurs en général, le moindre des sorciers des époques anciennes, utilisait ce stratagème, "vieux comme le monde" pratiquement. 

         Mais c'est une pratique que Mahomet (surement juif lui même après examen des donées historico-religieuses) n'a fait que publier. La menace du diable est tout à fait en vigueur dans la religion chretienne et juive, c'est la même menace par laquelle on fait obéir les croyants, une vieille invention, qui a toujours servie à faire obéir les croyants (sans discution possible). Et même bien avant le judaisme. Cette Intimidation par le diable est le principe même d'une autorité arbitraire qui veut s'imposer, et qui ne laisse à aucun croyants, qu'il soit musulman chrétien ou juif, la moindre possibilité de réfléchir, la moindre possibilité de contredire, la moindre possibilité, d'être autre chose que l'aveugle obéissant qu'on veut qu'il soit. Tant il est vrai que la peur du diable est très efficace pour ne pas dire Idéale pour obliger des individus à obéir, a se soumettre et a être très obéissant.

          Ce procédé comme nous venons de le signaler, est toujours aussi usité, Puisque c'est ainsi qu'on avale tout : des plus grandes couleuvres, aux petits vermisseaux.

            Mais pour les musulmans ainsi que dans pour les chrétiens et les juifs. C'est exactement le même principe, la même menace qu'on fait planer sur la tête de chaque croyant.Tout ce qui est dit dans chacune de ces religions a valeur de loi, à cause de cette menace incessante qui pèse sur la tête de chaque croyant de chacune de ces religions, et si les juifs, les catholiques, les chrétiens n'obéissent pas mots pour mots lettres pour lettres et virgules pour virgules, ils sont considérés comme sataniques. (malgré, que cela soit plus explicite dans la religion musulmane, le principe est le même et la menace est la même.)
          Et cette situation qui est peu enviable est assez inextricable alors il vaut mieux : obéir ?

          Non, Il est nécessaire de bien se rendre compte que cette manipulation est sordide. Nous avons développés une page dans ce site qui se nomme : RELIGIONS ET RÉFLEXIONS, LES RELIGIONS ENNEMIS DE LA RÉFLEXION, INSTRUMENTALISATION DU DIABLE POUR ÉVITER LA RÉFLEXION et aussi TECHNIQUE DE MANIPULATION DES RELIGIEUX DANS LES TROIS RELIGIONS DU LIVRE LA RELIGION, dans le judaïsme, le christianisme et la religion musulmane.

          Ainsi, le diable est très pratique, et de cette façon tous les musulmans tous les chrétiens et les juifs, se dissocient formellement les uns des autres, comme il est prescrit dans les lois respectives a chacune des religions concernées, et chacun de ces fidèles est confiné dans cet enclos d'où il n'a pas le droit ni de réfléchir, ni de sortir.

          Ainsi grâce au diable, la manipulation peut avoir lieu sans aucune contestation possible, réflexion, intelligence lucidité, raisonnement logique, et s'exerce impunément grâce au diable.

          Un diable donc très efficace et très utile a ces différentes autorités religieuses. Mais il ne faut pour autant sous-estimer l'influence du diable dans les religions chrétiennes et juives, qui a exactement la même fonction, et forme à la même obéissance et soumission intellectuelle.

          En fait c'est ce diable qui sert d'épouvantail, et qui a été fabriqué de toutes pièces par ces institutions religieuses dont il faut se méfier,(et qui n'existe pas, voir chapitre inexistence du diable) parce qu'il interdit la réflexion, et ordonne la soumission. Même si ce diable n'existe pas, ces autorités religieuses on fait tout pour nous le faire croire, et nous en effrayer. Si bien que la plus part du temps on est forcé d'obéir et ceci de la même façon dans les trois religions du livre, que sont le christianisme, le judaisme, et la religion musulmane.

          Ainsi grâce au diable, les fidèles chrétiens (ou catholiques), les fidèles juifs, les fidèles musulmans obéissent aveuglement et se soumettent à leur autorité religieuse respective. Et ainsi se soumette aveuglément, sans oser faire l'examen qui s'impose, c'est à dire, nous dit-on des choses valables, est-ce que ne nous induirait pas en erreur, faut-il croire que tout ce que dis Mahomet est vrai... tout ce que  dise les religieux juifs est vrai, et tout que les christianisme martèles est vrai. Selon le diable oui, tout est vrai de A a Z. Puisque dans les trois religions si vous avez l'audace de mettre quoi que ce soit en doute dans ces trois religions , c'est la perdition, l'enfer assuré... Et commencez déjà à trembler de peur, vous n'avez pas le droit de réfléchir.
          
                 Il ne faut pas croire que c'est différent dans les trois religions du livre, (même si le martellement est plus intense dans la religion musulmane) le principe, la façon de faire est identique, et dans les trois religions systématiquement on est menacé, et contraint d'obéir à tout ce qu'on nous dit, et d'obéir au doit et à l'oeil. C'est une tyrannie en vigueur dans les trois religions, et de la même façon, un musulman, un juif, ou un chrétien doit obéir, sous la même menace qui lui est faite d'enfer de perdition et de diable. 


 
LE DIABLE EXISTE T-IL ? 

 

           ATTENTION : le diable est une invention des cléricaux pour faire obéir, le diable n'existe pas. Ce qui est du domaine de Dieu est exclusivement du domaine du bien. Rien qui vient de Dieu ne fait le mal. (par contre ce qui vient de l'homme ou de l'humain : oui)

  Que peut-on dire de la définition du diable , qu'est ce que le diable ?

           Par définition, Dieu est bon, donc pas moyen de le rendre malfaisant, puis qu'il est bon.
                 Est-ce que bon, est le mot, qui est le mot convient ?

           Si oui, il n'a rien à voir avec le diable. Donc dans ce cas là, le diable est une invention de l'homme, et correspondrait davantage avec l'homme.

           Des hommes, (pas tous) on peut dire qu'ils sont méchants. Et sans y avoir réfléchi très longtemps : il suffit de voir certaines choses, pour se rendre compte qu'ils sont capables des pires atrocités, de vices, de tortures, de sadisme, de calculs malfaisants, de cupidité, etc ..., etc...., de tous les maux de la terre, faire mourir de faim un enfant, vendre des enfants pour être des esclaves ... leur  faire subir des  maltraitances physiques mais aussi  morales. L'homme est capable des pires  tueries,  de massacres, sauvageries, et actuellement l'homme ordinaire détruit son propre  habitat, mais encore celui de ses propres enfants.

           La question est de quoi ne sont pas capables les hommes ? dans le domaine des atrocités du vice  et de l'argent?

           Parler d'un être qui aurait des pouvoirs quasi divins, et qui ferait le mal sur la terre, : le diable. Ce serait donner des qualités divines  à un être malfaisant. Hors rien qui est du domaine de Dieu ne fait pas le mal. Comment en effet imaginer que Dieu donnerait des pouvoirs, à une entité supérieur aux humains , pour faire le mal ? Ce qui est du domaine de Dieu, est du domaine du bien.  Bon alors effectivement on peut raconter des histoires rocambolesques, d'un ange déchu, et qui voudrait prendre sa revanche sur les humains, ou sur Dieu ?? lui même. D'un client qui casserait la gueule du boulanger, parce qu'il n'y à plus de baguettes. Ça ne se passe pas comme ça la haut, Là haut celui qui domine (d'ailleurs sur terre aussi)  c'est Dieu, celui qui dirige c'est Dieu et c'est tout. Il n'y a pas de conflits  de pouvoirs , ni coups d'états ni rien de ce genre.  C'est Dieu, et Dieu a un immense pouvoir qui n'est en rien comparable à celui des humains (malgré que ces humains sont forts quand il s'agit de faire le mal).  Alors pour nous, rien de comparable à  la puissance divine ne se mêle des malheurs de l'homme, dans le sens d'y prendre part.

          Alors qu'est-ce que ce diable ? Rien qui serait d'une puissance divine, et qui ferait le mal.

        On peut dire qu'on a associé au mot diable, tout ce qui du domaine de la superstition : la peur de l'inconnu, la crainte envers les forces qu'on ne comprend pas forcément, les nombreuses méchancetés, ou bien encore la peur des maladies, et des malheurs en tout genres :  la séparation de l'être aimé, la trahison, le sentiment de solitude extrême, la misère, la souffrance de la  maladie, la séparation de toute sa famille, de ses enfants, la maladie qui emporte, ou la mort qui foudroie, le feu dans sa propre maison... etc... etc...

           Le domaine des peurs de l'homme est bien vivant; la peur de l'homme est bien réelle. et c'est comme ça. Alors tout ce qui s'apparenterait au domaine de la peur en générale serait le domaine d' un diable qu'on qualifierait de diable de superstition ou diable d'imagination.

           Donc il y a peu de là à dire que la personnification divine de ce diable, dans le sens il aurait des pouvoirs surhumains, n'est qu'une manipulation des cléricaux de tout bords, pour effrayer l'humain et le pousser à suivre la voix d'un de leur credo : "fait ce que je dis, dis que j'ai raison, ou peut-être le diable (mais qui n'existe pas) qui est théoriquement l'antithèse de Dieu, puisque tu cherches à douter de mes enseignements, ou des ordres que je te donne, comme la pratique religieuse, etc...aura raison de toi. Un chantage, tellement courant qu'on le trouve normal à notre époque, qui ne l'oublions pas se dit moderne.

     

           Est ce que l'homme qui aurait plutôt intérêt au bien, donc qui s'accomplirait dans le bien, ne se détournerait pas de lui même, et perdrait par cela son humanité, et deviendrait un monstre, et quelque chose qui n'a d'humain que l'apparence globale, donc qui aurait perdu le sens profond de son existence, il se serait perdu, et transformé en bête, en obsédé de ses perversions, et en serait donc devenu esclave, et se serait perdu pour lui même (ainsi que pour les autres évidemment), Donc se perdre, et s'éloigner du bon chemin, qui est du langage clérical, aurait une réelle existence,  et ne nécessiterait pas une intervention diabolique.

 

           Pourtant c'est une réalité, pour les gens damnés dans le langage clérical, la plupart d'entre nous ne connaissent guère de tels monstres , dans leur entourage proche( et peuvent difficilement les étudier, ou les voir, se rendre compte de la chose, quand ce n'est pas ces damnés, qui eux mêmes se cachent (et qui ont une pratique très évoluée de la technologie des masques (c'est vrai ils sont très rares ?!!). Il ne faut pas oublier par ailleurs, que ce n'est pas en regardant quelqu'un qu'on sait beaucoup de choses de sa vie . En général non, c'est en connaissant les gens pour  les avoir suivis de près par exemple comme Dieu le ferait ou le fait; c'est à dire de façon très personnelle. Que ces choses apparaissent, parce qu'il s'agit de l'intériorité de l'être humain. Et souvent nous sommes de piètres traducteurs de nos  états personnels, alors évidemment en ce qui concerne les autres,  comment connaître leur vie intérieure ?

        Les drames de l'historicité humaine se jouent profondément à l'intérieur, prenons l'exemple d'une déception amoureuse, souvent il ne paraît rien à l'extérieur, de ce qui se passe à l'intérieur. Si un drame se joue dans un humain, comment le savoir la plupart du temps, si en plus le "perdu"  même dévoré par son obsession  est  aveugle de sa propre situation, ou  s'emploie (le plus fréquemment) tout bonnement à le cacher.

        Néanmoins ces êtres existent et sont hélas nombreux : les criminels, les gens qui vénèrent littéralement l'argent et qui ne respectent rien (ça existe), les personnes qui obéissent trop souvent et lamentablement à l'appel des sens, les hauts cinglés de l'autorité religieuse ou non qui se prennent pour des saints, (parce qu'il ne faut pas oublier qu'il n'y a que Dieu qui soit saint les autres se le font croire,)  croient qu'ils ne commettent pas d'erreurs, et se croient parfaits, et puis d'autres...(pourquoi l'exemple des faux saints : parce qu'il n'y a que les fous, et les fous dangereux pour croire qu'ils ne commettent pas d'erreurs).

      DONC L'HOMME N'A PAS BESOIN DE DIABLES, POUR ÊTRE TENTE, N'A PAS BESOIN DE DIABLES POUR FAIRE DES HORREURS DES ATROCITÉS, du mal ; C'est l'homme qui est lui même son propre diable, C'est l'homme qui doit se mefier de faire de mauvaises actions, qui le ferait se pencher et se commettre du coté mauvais.

 Comme l'exemple que nous venons de donner du criminel, qui devient l'objet de ces obsessions, et non pas ce qu'il croit c'est à dire le contraire, il croit en effet qu'il est le maître et les autres, ces victimes ces esclaves de ces folies, de ces lubies, (malgré le fait indéniable qu'il ne vaut mieux pas avoir à faire un criminel) C'est lui même qui tombe sous le joug, de ce qui peut-être une passion, qui est souvent une envie par conséquent irrépressible, qui finit par régir sa vie, le commander, le diriger et l'asservir, pour qu'il ne fasse plus qu'un avec sa passion, c'est à dire finir par être un homme cruel, avide de sang, obsédé de ces appétits monstrueux, et comme nous l'avons dit, n'être plus qu'un homme par l'apparence.

   Mais de la même façon que le criminel, il y a bien d'autres déviantes morales, comme la cupidité, l'orgueil, etc.... qui finissent par aboutir à des dégénérescences humaines.

   L'homme se détourne son humanité, et devient  un homme atrophié, en somme qui n'a plus grand chose d'humain que l'apparence.

  Et l'existence de ces damnés, est bien réelle, et n'a aucun rapport avec aucune intervention, de Dieu ou d'un quelconque diable, mais bien le résultat de la direction que l'homme s'est lui même donné à sa vie. Et que l'on peut nommé L'AUTO-DAMNATION.

   Cela pourrait faire rire beaucoup d'officiels religieux, qui rétorqueraient évidemment :" le diable est méchant : que croyez-vous, c'est à lui que j'obéis en vous disant de vous soumettre à tel ou tels préceptes de ma religion, croyez vous qu'il vous laisserait usurper ma religion, non c'est bien à lui que j'obéis, et auquel je vous prie de croire sous peine de damnation, en fait en tant que représentant de la loi de Dieu, c'est de moi et de moi seul que vient la damnation. Puisque je suis le serviteur de la vrai loi véridique de Dieu".

   Et ce discours ou nous avons fait exprès de mélanger les acceptions de Dieu, et diable, est le discours que tiennent touts les tenants de ces trois religions, chrétiennes juives ou musulmanes. D'un coup, ils disent exactement la même chose, Mais leur diable, ou leur "Dieu" (malheureusement ils ne font pas de différence avec l'un ou l'autre, ce qui leur facilite beaucoup l'endoctrinement) dit seulement ce qu'en tant qu'officiels de leur foie particuliere ils veulent bien lui faire dire et sous couvert de "sacro-saint", c'est eux meme qui font se discours, donc qui se prennent pour Dieu ou le diable (mais accordons leurs la deuxiemes hypothèse, c'est à dire celle du diable, qui leur va donc le mieux, puisqu'après tout ce ne sont que des hommes)

        Enfin, toutes les atrocités commises dans ce monde sont l'oeuvre des hommes et des hommes de toutes religions de toutes origines sociales, de touts ages, et de tout horizons. Et pour nous,  se sont ceux qu'on nomment parfois : "des diables" ;  les hommes evidemment. 



Extrait de " LES RUINES " de C.F. VOLNEY. Poursuivre la lecture du chapitre 3 "le fantome" accessible sur "GOOGLE RECHERCHE DE LIVRES"

extrait de "les ruines" de C.F. VOLNEY ch 3 "le fantome"

 

ALORS, DIEU OU DIABLE ?
   

Mais qu'est-ce que le diable ? le diable n'existe pas, c'est souvent le résultat de superstitions, c'est une invention "religieuse" pour effrayer.

mais  le diable peut se représenté comme étant le concept du mal., c'est à dire le mal, tout court, tout ce qui est mal dans la vie, ou tout ce qui fait mal ou très mal.
 ce qui est mauvais,
ce qu'on aime pas.

Et dans ce cas là, (en dehors de son aspect terrifiant, c'est à dire ce qu'on peut appeler le diable de superstition), ce diable ( qui n'existe pas ) peut représenter le concept du mal,
admettons que nous" supposons que nous nommons : "diable" : le concept du mal)

donc oui le mal existe, si on nomme le concept de mal par le mot diable, oui le mal existe,

Qu'est-ce que ce mal, le concept du mal ?


c'est quelqu'un ou quelque chose dont on ne cherche
qu'à s'éloigner, à fuir ou à se protéger ? (et c'est normal).

C'est quelque chose ou quelqu'un qui est mauvais,
dont on a tout le raison de se méfier,

qu'on aime pas, et qu'on hais.


Oui ce "diable" là, existe c'est ce qui fait mal, tout ce qui qui fait mal, la maladie, la méchanceté, les coups et blessuresetc...c'est le mal.  


Alors que font ces clericaux, à méler Dieu, ou des pouvoirs angevins, au mal, veulent-ils le rendre inusable, invulnérable, durable, inaltérable , puissant ? plein de pouvoirs ?


qu'est ce que ça veut dire. qu'elle forme cherchent-ils à donner au mal, une force divine, ? un pouvoir fatidique, fatal, conscient, etq intelligent ???????????  

   le diable (comme on nous le présente dans la bible, ce diable là inventé par les docteurs de la religions :       c'est le concept du mal personnifié "divinisé".

 C'est à dire que les officiels religieux, ont habillés Dieu des attributs du diable, qu'ils ont diabolisé Dieu. et c'est très tres très très grâve.


Mais c'est extremement grâve, ils inversent les valeurs, et (les valeurs les plus précieuses, les valeurs de Dieu, la valeur divine) des valeurs aussi précieuse que le Bien, que Dieu. Et en plus ils ont forcés nos ancêtres à les croire à coup de cherem, d'interdits, d'exécutions à etre brulé vif, transpérce par le fil de l'épées, retranchés du peuples, lapider à mort. etc.....


Voila ce qu'ils ont fait, ils ont imposés, le diable par la force en se prévalant de Dieu (en faisant croire que ce mal venait de Dieu.)

Plus que de diviniser "le diable" :
 
ils ont diabolisés Dieu. 


     SOURCES
   ET ORIGINES DU JUDAISME 
LE 
BRAHMANISME.

  

        " ... De même on retrouve, la mise à l'ecart systématique des femmes pendant leurs menstruations considérées comme impures, le fait que le sabot d'un animal doit être fendu pour être considéré comme pur :  "les lois de Manu"ou l'on retrouve l'integralité des regles de pureté du judaisme et de l'islam ."                (lire : "Lois de Manu" livre Vème p166 v11.) 
                      "LOIS DE MANOU" : 
books.google.com/books


               

          En faits on retrouve toute la thématique religieuse judaïque  dans l'hindouisme : l'Ascetisme, le patriarcat, la pénitence, le paradis, l'enfer, l'autorité quasi divine des religieux officiels (rabbins, Imams, Prêtres), le voeu de pauvreté, le voeu de silence,  le mythe de la fin du monde, le rappel de la généalogie surtout masculine du personnage religieux en début de chapitre ou livre (Mahabharata), tout y est carrément. 
          Du fait que l'on peut honnêtement, et incontestablement attribuer l'origine du judaisme à l'hindouisme, qui est une des religions les plus anciennes du monde.

          On retrouve même l'origine du baton de Moïse, qui est un élément faisant parti intégrante du costume traditionnel du  Brahmane (conf : lois de manu). Et même le veau d'or, qui n'est probablement  pas sans rapport avec la vache sacré des hindous. 

          De même on retrouve, la mise à l'ecart systématique des femmes pendant leurs menstruations considérées comme impures, le fait que le sabot d'un animal doit être fendu pour être considéré comme pur. Lire : "Lois de Manu" livre Vème ou l'on retrouve l'integralité des regles de pureté du judaisme et de l'islam, cliquez sur le lien suivant :        


 "LOIS DE MANOU" : 
books.google.com/books  
  

           De même l'importance du pélérinage, et le sacrifice annuel.


        Dans le MÂHÂBHÂRATA, on retrouverait peut-être la trace du serpent de la génèse, dont on se demandait d'où pouvait venir un serpent qui parle et qui cause tant de problêmes.
Peut-être notre serpent ?

"HISTOIRE DE PAUSHYA :" 

  

        ..."Celle-ci demande les boucles d'oreille de l'épouse de Paushya pour les porter à une cérémonie qui doit avoir lieu dans quatre jours/L'épouse de Paushya les lui donne et l'avertit que le serpent Takshaka les convoite/Dispute avec Paushya à propos de nourriture impure/Utanka retourne chez son maître/En route, il se fait voler les boucles d'oreille/Le voleur n'est autre que Takshaka déguisé en mendiant/Le serpent fuit sous terre et Utanka le suit/Après diverses péripéties, il récupère les boucles d'oreille en enfumant la demeure des serpents/Il arrive à temps pour les donner à la femme de son maître/Il part ensuite chez Janamejaya et le convainc de se venger de Takshaka." 

          Dans le Mahabharata, le serpent est rusé, et peut se transformer en homme, Il à un role puissant de donneur de mort, bras des maledictions des Brahmanes. Le pauvre individu objet de cette malédiction, ne pouvait en effet l'éviter où qu'il fut, et quelques fussent  les précautions prises pour éviter cette sentence redoutable. Par contre un individu accomplissant scrupuleusement ses rites religieux et ses devoirs envers les Brahmanes, ne risquaient quand à lui, aucune malédiction, et était protégé de la morsure fatale des serpents (mêmes ordinaires). Le serpent symbolisait la puissance de l'autorité des Brahmanes, et était en fait le bras de leur chatiment.           
  
          Alors évidement notre serpent à changé au cours des siècles, au grés des usages qu'en faisaient les brahmanes. Mais le serpent a semble t-il les mêmes caractéristiques, il sert d'intermediaire inspiré, visant à sanctionner un manquement au dogme, ou à l'autorité divine ...  des Brahmanes (qui se prétendent être des descendants directs de Brahma ou de "Dieu" donc qui se prétendent divins). Pour les brahmanes : Brahma (c.a.d. "Dieu" dans le contexte) et les Brahmanes, c'était sensiblement la même chose puisqu'il se servaient de Brahma (Dieu) pour appuyer et enterriner, pratiquement tout ce qui pouvait être favorable à leur confortable petite vie de Brahmane et auquel il voulait donner valeur de loi, donc de dogme. 

           On peut  mentionner que dans le Mahabharata, il y a une infinité de serpents, qui peuvent se transformer en hommes, certains sont immortels, comme Shesha, takshaka, etc..., ils sont très malins, se transforment en hommes pour abuser les hommes, etc... Le serpent de la génèse est certainement l'un de ces serpents.

          La théorie de l'origine Brahmanique du judaisme a été partagée par une grande partie des intellectuels  de la fin 18e et milieu 19e comme Hume etc ... mais a été malheureusement passée sous silence dans les siècles suivants, hélàs, comme tout le reste.


On trouve aussi de fortes similitudes dans le : " CHARTAH BHADE SHASTAH" et le : " AUGHTORRAH BHADE SHASTAH" Traduit en parti par J.Z. HOLWELL, mot "AUGHTORRAH" qui lui porte le mot Torah (ou Thora) qui est le nom donné par les juifs au pentateuque. Donc assez surprenant et qui est lui aussi un livre composé de cinq livres à l'origine, et que l'on peut consulter en cliquant sur le lien suivant :

livre : "Evènemens Historisques Interessans relatifs aux provinces de Bengale et de l'empire de l'indostan"  (CONSULTER A PARTIR DE LA PAGE208)


Ceci dit, les influences egyptiennes, et greco romaines sont très importantes surtout quand on considère que c'est bien la religion romaine qui à remanié l'AT, si toutefois il avait cette forme il y a 2000 ans.


N.B.   :   Les religions sont précieuses parce qu'elles nous instruisent d'un des liens le plus fondamental que l'homme a avec son créateur, le lien de filialitée, semblable au  lien entre père et enfant.
          Bien  que les religions aient été le lieu préféré des mensonges, usurpations et manipulations de toutes espèces.  Nos religions sont le résultat d'une longue démarche, et ont fait de considèrables progrès. 

   

 

SOURCE: SITE "MAHÂBHÂRATA" http://www.utqueant.org/mbh 

 

 

 

 

SANS DIABLE PAS DE PAIEMENT 


            Ces officiels religieux gagnaient leur pains, sur le pouvoir qu'ils pouvaient avoir sur les croyants.
Au sinon ces officiels religieux perdaient leur gagnent pain, et seraient mort de faim, etc...


Il fallait leur faire peur aussi non personne n'aurait payé.
Et comment faire ? 
Ils faisaient peur avec le "diable", le courroux de "Dieu". 

On leur faisait croire, que s'ils obéissaient pas à la lettre, et justement à la lettre, c'est à dire : 
- Le religieux : "oui mais si il y a eu ce malheur", c'est que tu as fait quelque chose de mal.
ET le croyant répondait, mais je n'ai rien fait j'ai bien suivi tout les rites, et tout ce que vous m'avez dit de faire.
- "mais non, tu as du faire quelque chose d'impur "
le religieux : - "tu as du toucher quelque chose d'impur ou quelqu'un d'impur sans le savoir"
- "tu as eu des pensées mauvaises"
-  "Ce n'est pas toi, mais une de tes femmes, ou une de tes concubines, ou des gens du peuple qui ont fait des pêchers, et tu paye pour eux, parce qu'ils font le pêcher ou un de tes ancêtres, ou un de tes enfants.
- "tu as laissé entrer le pêcher chez toi parce que tu as parlé à quelqu'un d'impur, ou touché quelqu'un ou quelque chose d'impur sans te purifier ensuite."

          Enfin, plus il y avait de règles bêtes, plus il y avait de raison de payer.

          Et "le diable" c'est celui qui faisait ouvrir la bourse du croyant
on lui faisant tellement peur avec le diable (ou le courroux de Dieu)
qu'il payait, (en effectuant le rite demandé par exemple sacrifier un boeuf : le sacrificateur ou "religieux" officiel se payaient  automatiquement sur la plus part des sacrifices, il fallait lui donner la moitié de la victime qu'on sacrifiait etc...)

          C'est pour ça qu'il fallait leur faire croire au diable, en inventant des histoires farfelues, compliquées, des rites obligatoires.

" -C'est parce que tu n'as pas fait tes "devoirs religieux" que le diable va te faire goutter son courroux."
          ET donc grace "au diable" on pouvait inventer tous pleins de devoirs religieux, faire des sacrifices tous les shabbats, tous les ans, lors des évenements mariages etc... pour racheter un pecher.

   
SANS DIABLE PAS DE PAIEMENT 
C'est pourquoi il faillait faire croire au diable.

Aujourd'hui c'est moins contraignant.

          Mais avant ils demandaient beaucoup plus que maintenant, maintenant ils demandent presque rien, mais avant il y a plus de  1500 ans ils demandaient énormément et ils exigeaient sacrément leur dû .  ils etaient les caisse principales de l'impot, et des impots tout ce qu'il y a de plus cher, puisqu'ils ils etaient souvent réduits à l'etat d' exclavage et pas seulement par l'occupant,  ils avaient des fois parfois même pas possession d'eux mêmes, enfin ils etaient pauvres misereux, commes ils sont décrits dans la bible. à se battre pour se nourrir  de pain trempé dans du vinaigre".  Les denrées agricoles et comme ils s'en ventent tout etaient susceptible de passer sous la houlette, ils exigeaient boeufs moutons, etc... du terrain, de l'or de l'argent. Ils les ont maintenus dans un etat de misère et d'exclavage, un etat qu'on ne peut à peine s'imaginer, ils qu'ils maintenaient sous la domination la plus totale et la plus cruelle, en allant jusqu'à transformer Dieu en un diable impitoyable et sanguinaire (ce qu'à n'en point douter ils etaient eux mêmes ceci est imagé bien sûr.)

         

   
 DISCRIMINATION RELIGIEUSE ...???

 

          Qu'est-ce que la discrimination religieuse ?

          C'est de faire des différence plus ou moins grandes en fonction de la religion d'un individu.

           Par exemple  pour les créateurs de la religion juive  (selon ces anciens docteurs de la loi semble t-il intéressés) les "juifs" auraient plus de droits sur l"Israël", ... oui mais c'est Dieu qui l'a dit....????

          Seraient le peuple élu, choisit. Etc... Donc serait un peuple préféré... en quelque sorte. Et aurait donc plus de pouvoir que les autres peuples, et plus de "droits..." !!! Qu'aucun autre peuple ...???

                         

                   LE DIABLE              
DANS   LES   RELIGIONS 

            LE DIABLE DANS LE JUDAÏSME, LE CHRISTIANISME ET LA RELIGION MUSULMANE, OU COMMENT SE FAIRE OBÉIR AVEUGLEMENT GRÂCE AU DIABLE. OU COMMENT ADMETTRE ET FAIRE ADMETTRE TOUTES  LES PLUS GROSSIÈRES ET SORDIDES MANIPULATIONS.

          LES RELIGIONS, confondent le diable et le mal.

   Le mal, ou le coté de l'être humain capable de faire le mal,, c'est a dire, notre propre "diable" qui peut conduire nous perdre  et à nous éloigné du  droit chemin. 

 et le diable  : "diable, qui serait le garant de leur dogme"

    Il faut bien voir que ce n'est pa la même chose et la même chose du tout.
    Parce que leur diable est une invention, pour donner valeur de lois à tous leur dogme, tandis que le mal, lui existe, dans le mesure, ou l'on commet des actes répréhensibles, et où on s'éloigne du droit chemin.

CEPENDANT  :  Même si c'est en contradiction avec la triste conception de l'horreur démoniaque, en lisant le coran par exemple, on ne peut s'empêcher d'avoir de l'admiration pour cette éspèce de soumission, quelque peu forcée, mais ne pourrait-elle pas être plus volontaire ? puisque la religion est faite justement pour empêcher l'homme de faire le mal et nous rapprocher ainsi de Dieu ; et que ce diable en question, n'est qu'une partie de l'homme, de l'enfant et de l'adulte qui ne sait pas, souvent quel chemin prendre dans la vie en fait. Et que si il y a des religions, c'est que l'on a besoin d'un guide, d'un esprit éminemment plus puissant que le nôtre, et il est vrai d'une sorte d'appui. Donc de se tenir comme regardé, observé  par notre père (ou notre mère) céleste, ce qui d'ailleurs est vrai, (Dieu sait tout de nous et de tout,  tout le temps) nous sommes regardé par une puissance bienveillante ? Mais il ne faut pas l'oublier l'homme est le seul, qui ait un penchant diabolique (et seulement un penchant, il n'y a que des fous, des méchants ou des ordures, mais il n'y a pas de diable . D'un point de vu théologique il n'y a pas d'essence du mal et d'un point de vu psychiatrique le mal n'entre pas dans le processus normal de construction de l'être, il est exclu de la santé mentale)  et il ne faut pas prendre son cas pour une généralité . Il est vrai que ce coté là du coran, en fait ou le fidèle se place sous une autorité supérieure à la sienne, sous une sorte d'égide divine  (qui existe aussi dans le judaisme, le christianisme etc...) est assez joli en somme, et même  nous dirions : "qui invite à la foi en Dieu". Et c'est vrai que c'est beau, seulement malheureusement toutes leurs paroles prétendues divines ne sont pas divines, mais malheureusement humaines, beaucoup trop humaines  (comme aurait dit Nietzsche). Souvent mauvaises et terriblement cruelles.                            

          TECHNIQUES DE MANIPULATIONS ET D'ENDOCTRINEMENT DES RELIGIEUX , dans la religion musulmane, la religion chrétienne et la religion juive. 

 

          Notre éducation religieuse à lieu dès l' enfance, alors que l'enfant n'a pas de repère réellement structuré, puisqu'il n'a ni savoir, ni expérience, ainsi s'en remet-il à ses parents, et somme toute à l'autorité ambiante.

           La technique de base, est la vieille technique des religieux (officiels) juifs qui a fait largement ces preuves, et qui a été par conséquent reprise dans les deux religions qui ont succédées, donc dans la religion chrétienne et la religion musulmane. 

          La technique  des religieux consiste à placer l'individu donc dès l'enfance dans une perspective ou il n'a que le choix de suivre ces " Religieux", ou de se perdre comme ces officiels nous en convainquent vraiment, sur le terrain de la perdition  de l'enfer et du diable.

          Vu comme ça, en effet, il n'y a pas le choix.

          Et cette peur de l'enfer et du diable, fait marcher l'individu  dans l'obéissance et la peur. (Avec toutes ces menaces qui sont écrites dans les livres en question, et par ces officiels religieux, qui ne cessent pas de répéter les mêmes choses :  "tu dois obéir sous peine d'enfer, de diable.. etc....")

Et c'est cela leur supercherie, leur stratagème autoritaire, c'est ainsi qu'ils peuvent dire n'importe quoi, et  donner à leur dire valeur de loi. 

 Il n'y a pas vraiment d'autres choix selon eux. Et pendant toute notre enfance, il n'est pas question de réfléchir, parce que réfléchir surtout est interdit.

          Alors on finit par obéir, a ne plus chercher à réfléchir : à gober, et ça tombe bien puis qu'à part obéir et gober, c'est tout ce qu'ils demandent.

          Pas question de se rebeller, puisque ces gens là, ces officiels religieux qu'ils soient de la religion juive, de la religion chrétienne, ou musulmane. Se disent eux-mêmes être des religieux, des grands religieux, des saints voir des grands saints et parfois même se revêtent des attributs de Dieu même: l'infaillibilité du pape et sa très haute sainteté. Si l'on était pas porté à en rire, on devrait en pleurer.

Ceci dit, les religieux juifs, ne peuvent pas se vanter d'être les premiers à avoir utilisé ce subterfuge qui consiste à profiter des superstitions, et des peurs en général, le moindre des sorciers des époques anciennes, utilisait ce stratagème, "vieux comme le monde" pratiquement. 

 

          C'est cette menace de " l'enfer, la perdition le diable ..." qui donne valeur (exactement de la même façon dans les trois religions)  de "sacré"  et d'impératif à toutes les stupidités, ou idées qui passent  par la tête de ces très "grands saints", de ces "vénérables"  "très grands religieux", qu'il ne faut pas mettre en doute. Et beaucoup d'individus se sont retrouvés incarcérés, jetés dans des oubliettes, brûlés, écartelés, exécutés, par des "saints",  ou  des  "Grands religieux".

          Si aujourd'hui l'on vous dit, ou si on vous a dit hier, vous devez couper la tête d'une poule, tous les vendredis, vous devrez donc couper la tête d'une poule, ordre que vous devez suivre sous peine d'enfer.

          Pour ceux qui n'ont pas lus quelques passages des manuscrits de la mer morte, c'est assez visible, pour ne pas dire flagrant, avec le recul des années ou des siècles : le ridicule de ces religieux. Quand on les voit dans leur décors et  leurs préoccupations quotidiennes forger à coups de bêtises successives des dogmes et ces chimères qui vont être déchiffrés et adoptés surtout dans le christianisme et la religion musulmane et qui étaient pour la plus part déjà de mise dans le judaisme. C'est le ridicule qui ressort quand on les surprend dans leur petit laboratoire, en proie à leurs  délires, poursuivre dans leurs folies leurs aspirations démesurées.

          Enfin tout ce que disaient ces religieux étaient vérité.

          Et aujourd'hui encore tout ce qu'ils disent est vérité. Parce qu'au sinon c'est la perdition, l'enfer ... le diable etc....

          Mais en fait, se sont des êtres prétentieux, qui se prétendent être des religieux, avoir l'accord et l'approbation de "Dieu."  On ne peut pas dire des choses comme ça, à la légère. Dieu est Important, ce que pense le bon Dieu est de toute première importance. 
    
          Si quelqu'un d'ordinaire, ou un religieux qu'on sortirait de son registre d'endoctrinement, si on l'entendait seulement dire une des phrases qu'il répète à longueur de temps : " Dieu est d'accord avec moi, Dieu m'approuve ... "

     On lui dirait : "toi tu  prétends détenir la sagesse de Dieu,  bien sûr ???. Voilà ce qu'on lui dirait, parce que personne n'a la sagesse de Dieu, à part Dieu lui même. Comme le disent tous les religieux, (il est certains que même si ils disent beaucoup de bêtises ils ne disent pas que des bêtises, au sinon cela ferait longtemps qu'on les aurait abandonner à leur triste sort de manipulateurs) la sagesse du Bon Dieu, est ce qu'il y a de plus grand dans le monde et dans l'univers. Si nous avions la sagesse de Dieu, nous serions Dieu, mais nous ne sommes que des petits êtres un peu faibles, et nous devons l'avouer, nous n'avons vraiment qu'une petite ressemblance avec le très haut.

     Alors un peu d'humilité, un peu de sens commun. Il faut que ces prêtres ces rabbins, etc.... cessent leur prétention abominable. Le grand religieux c'est Dieu lui même, nous ne sommes que peu de chose, devant sa grandeur, et sa sagesse.

    Et si ça amuse certains, de couper une tête de poule, et dire qu'en cela, ils font  ce que Dieu attend d'eux et de nous ?  Un séjour devant le miroir, leur ferait se rendre compte de leur énorme stupidité, de leur prétention abjecte, de leur falsification et de leur frauduleuse usurpation de la divinité qu'ils font par prétention, bêtise stupidité et  grande bassesse.

En fait en nous menaçant de l'enfer ....la perdition etc... c'est ainsi qu'ils nous font peur, pour pouvoir facilement nous manipuler.  Et c'est ce qu'ils font ils nous manipulent facilement.

              Nous n'avons  commis qu'une erreur, celle de ne pas soupçonner en eux leur mensonge et une vanité  précieuse prétentieuse et sans limite.

 

       En fait c'est un chantage enfantin, que même les enfants ont scrupules à utiliser, si tu ne me donne pas, tes billes, ton vélo, ton ballon, ton bonbon, ton chewing gum, tu iras en enfer ... tu suivras le chemin de la perdition ... , même les enfants n'osent pas faire ça, mais pas les "Saints".

 

Petite illustration :  

 Ce qui est royalement écoeurant, c'est qu'ils nous mentent eux (les religieux) tout en nous interdisant de mentir, c'est qu'ils nous font peur et nous traite comme des marionnettes.

 
  " Tu n'as pas le droit de réfléchir
    tu dois obéir.
   
 
   les possessions sont inutiles,
   le diable vous intime l'ordre d'obéir de ne pas réfléchir,
   et oui, à quoi vous servirait un cerveau,  
   si ils vous disaient autre chose que de m'obéir.
 
   Ou d'obéir à tel ou tel,
   qui vous garde dans une soumission aveugle.
 
  ou est le bien, ou est le mal  
quand on a pas le droit de réfléchir
et que le droit d'obéir ?
   nule part  
 .
" ha si vous avez le droit de vous taper dessus, (entre  chrétiens juifs et musulmans...)
de me révérer moi "le rabbin" , le "prêtre" le "imam"
comme un grand saint, puisque je suis le porte parole unique de la vrai religion de Dieu, et que sans cela, vous aurez le droit aux affres de l'enfer. 
  
Vous n'avez pas le choix
l'obéissance est pour vous
et moi le grand religieux,
vous devez m'obéir, au sinon, ha ! le diable, va vous attrapper
quand vous serez tout seul dans le noir.
 
   Je vous aurai bien assez prévenu non ?
 
   HA HA HA HA!!!!!  
  Et je tiens particulièrement à ce que vous coupiez la tête  
de cette poule.
 C'est un devoir, non ce n'est pas un ordre
 c'est un devoir.


             

     
 LE DIABLE N'EXISTE PAS,  MAIS DIEU NOUS JUGE EFFECTIVEMENT A CHAQUE SECONDE.

   POURQUOI DIEU NOUS JUGE ?

         EXEMPLE :  Un père repousse l'assiette de son enfant, et dit :  "Toi, tu ne mangeras pas aujourd'hui il n'y a aucune raison pour cela sauf une, c'est que j'ai décidé que tu seras privé de manger. 

           Nous précisons, que l'homme choisit pour cet éxemple a une enfance comme vous et moi, a un niveau d'intelligence normal, et qu'il agit de la sorte tout à fait délibérément, comme vous et moi le ferions si nous avions décidé de le faire.

         Ensuite, il fait tomber son enfant de sa chaise, et en profite pour lui donner de gros coups de pieds, en criant : " C'est moi, qui commande ! ".

         Aime t-on l'homme ou l'action ?

         Non, Ni l'un, ni l'autre.  On ne peut que le juger... même si il ne nous reste pour cela, que deux doigts de cervelle. 

         

         DIEU OU LE DIABLE ?           

          Aussi il faut "rendre à César ce qui est à César", Dieu ne fait pas le mal, l'homme oui.

          Et pour bien expliquer :

          Que serait un monde ou une puissance divine ferait le mal ?

          Qu'en est-il de la croyance et de l'espérance que l'on place en Dieu ?

          Ne serait-ce pas inverser les valeurs, et faire une aussi grosse ignominie, que de pousser à croire au mal ? Qui est aux antipodes, l'exact contraire de la croyance en Dieu, Qui est de croire au bon au bien, à l'épanouissement de l'homme dans le droit chemin.

          Est-ce une oeuvre de prêtres, d'imams, de pasteurs ou de rabbins, ou de petits êtres stupides qui sont prêts à tous les compromis (stupides ...? plutôt despotiques), tous les obscurantismes, toutes les falsifications, toutes les manipulations,  pour se faire obéir aveuglement, êtres touts petits, qui tentent  de voler  ce qui est le propre du Bon Dieu : la bonté (et le bien). N'est-ce pas la plus abjecte des choses, la plus grande perversion  qui vient soi disant "d'hommes de Dieu" ?         

          Dieu n'a t-il pas le droit à un minimum de respect ?

 

          En faits, La peur de "Dieu" en tant qu'agent démoniaque, (qui inspire la peur la terreur, l'effroi et l'horreur), est fort utile ? En effet elle sert à l'embrigadement, à la peur de la réflexion. Et derrière se paravent de terreur, tous les discours qui servent des valeurs inhumaines sont faciles à faire, et surtout à faire croire : les privilèges d'un peuple (groupe) par apport à un autre peuple(groupe), des dogmes inhumains et injustes, la prédominance d'une religion par apport à une autre, etc... Toutes ces choses si communes aux trois religions le catholicisme, le protestantisme, le judaïsme, l'islam, qui ont portés des fleuves de sang, de terreur et d'horreur à travers les époques et les contrées. Derrière, cette petite chose semble t-il, "la peur du diable" toutes les horreurs ont été facilitées, prônés instituées, et ont portées (hormis qu'elles l'ont fait en en attribuant l'initiative  et la responsabilité à Dieu même, c'est à dire en le faisant passer Dieu quelqu'un de cruel) presque tous les malheurs du monde.   

          Et ont effectivement fait l'oeuvre du "diable".

          Aussi beaucoup de remerciements à tous ces prêtres, imams, rabbins. Qui ont transformés la religion, en armée du diable.       

   Mais qu'est-ce que le diable ? le diable n'existe pas, c'est souvent le résultat de superstitions, c'est une invention "religieuse" pour effrayer.

mais  le diable peut se représenté comme étant le concept du mal., c'est à dire le mal, tout court, tout ce qui est mal dans la vie, ou tout ce qui fait mal ou très mal.
 ce qui est mauvais,
ce qu'on aime pas.

Et dans ce cas là, ce diable ( qui n'existe pas ) peut représenter le concept du mal,
admettons que nous" supposons que nous nommons : "diable" : le concept du mal)

donc oui le mal existe, si on nomme le concept de mal par le mot diable, oui le mal existe,

Ce mal, le concept du mal,

c'est quelqu'un ou quelque chose dont on ne cherche
qu'à s'éloigner, à fuir ou à se protéger ? (et c'est normal).

C'est quelque chose ou quelqu'un qui est mauvais,
dont on a tout le raison de se méfier,

qu'on aime pas, et qu'on hais.


Oui ce "diable" là, existe c'est ce qui fait mal, la méchanceté, c'est le mal. 


Donc le mal existe, et ce "diable" là existe , ce "diable" qui est sinonyme du mal.   


Alors que font ces clericaux, à méler Dieu, ou des pouvoirs angevins, au mal, veulent-ils le rendre inusable, invulnérable, durable, inaltérable , puissant ? plein de pouivoirs, mais (et qui pourtant serait notre père et notre mère .... ?  qui serait vivant aux royaume des cieux ? est notre père et notre mère ?

qu'est ce que ça veut dire. qu'elle forme cherchent-ils à donner au mal, une force divine, ? un pouvoir fatidique, fatal, conscient, etq intelligent ???????????  

   le diable (comme on nous le présente dans la bible, ce diable là inventé par les docteurs de la religions :       c'est le concept du mal personnifié divinisé.

 C'est à dire que les officiels religieux, ont habillés Dieu des attributs du diable, qu'ils ont diabolisé Dieu. et c'est très tres très très grâve.


Mais c'est extremement grâve, ils inversent les valeurs, et (les valeurs les plus précieuses, les valeurs de Dieu, la valeur divine) des valeurs aussi précieuse que le Bien, que Dieu. Et en plus ils ont forcés nos ancêtres à les croire à coup de cherem, d'interdits, d'exécutions à etre brulé vif, transpérce par le fil de l'épées, retranchés du peuples, lapider à mort. etc.....


Voila ce qu'ils ont fait, ils ont imposés, le diable par la force en se prévalant de Dieu (en faisant croire que ce mal venait de Dieu.)


 

Plus que de diviniser le mal : "le diable",
 ils ont diabolisés Dieu.


voir ici

 


 
LA RELIGION NATURELLE ?

     Est un des points central de la religion déiste établie non sur des dogmes arbitraires comme la religion des patriarches, mais se structurant et s'etablissant sur le mode de fonctionnement humain dit "naturel".

          Alors qu'est ce que le naturel de l'homme ? 
                           C'est bien la question.
          
          Le naturel de l'homme n'est pas que la nécessité de subvenir à ces besoins, ou de satisfaire ces instincts.
 

          L'homme a en effet un mode de fonctionnement qui est inscrit dans sa nature.
          L'homme a dans sa nature un fonctionnement qui n'est pas destiné à être pathologique, et toutes actions pathologiques contrecare le bon fonctionnement lié a la santé psychologique de l'individu. 
          IL y a en effet un fonctionnement qui est inscrit dans la nature de l'homme et s'éloigner de ce comportement implique une pathologie de l'individu.

          On peut prendre par exemple, le métier de "tueur boucher", qui est ordinairement commun, et auquel personne semble s'interesser, pourtant le fait de tuer, egorger des innocents, est incompatible avec la santé psychologique humaine.

          Car il s'agit bien d'une injustice flagrante, de faire le mal a des animaux innocents dans une cruauté barbare.

          Le "tueur boucher" ainsi se défait de sa part d'humanité, il en est ainsi pour toutes les mauvaises actions que l'homme commet, donc s'éloignant du fonctionnement de sa nature humaine.

          Que les animaux aient une conscience, des sentiments et des sensations, n'est pas a remettre en cause, ne dit-on pas il ne leur manque que la paroles, peut-être ne s'expriment-ils pas avec des mots, mais, comme nous ils s'expriment par le regard, par des plaintes, par des larmes aussi. (ceci est moins connu d'ailleurs). l'intelligence d'un chien ou d'une chèvre ou d'un cheval n'est pas identique à celle d'un homme, ce nest pas pour autant qu'ils n'ont pas de l'intelligence : un tueur boucher, avait expliqué que "la bete" sentait toujours l'heure de sa mort, quand on allait la tuer.

          Celui ci etait un tueur de moutons et d'agneaux.

          Pour beaucoup de personnes : tuer un mouton semble bien abstrait, pourtant il s'agit d'un agneau bel et bien, en face de soi, avec ce regard innocent d'agneau, et qu'il s'agit de tuer tout betement.

          Ce n'est pas du tout un acte abstrait. Il en est de même pour le veau, le poulain. 

          Il faut bien le dire, ces tueurs manquent d'humanité. (certainement pas d'animosité, voila un endroit ou les roles sont fortements inversés en face d'animaux herbivores)

          Mais l'homme qui toute la journée, va priver de vie, soit en egorgeant soit en aplliquant le pistolet du tueur, sur des vaches, des veaux, des poulains des agneaux, Pour se gorger de leur sang. Ne fait pas du tout la même chose qu'un agriculteur ou un peintre en batiment, toute la journée. Il prive de la vie des innocents,( qui ne lui ont jamais rien fait a lui ou a quiconque), qui le supplient du regard. 

          Il s'agit bien d'une transgression a la nature humaine, et au fonctionnement non pathologique d'un humain.

          C'est un comportement pathologique, qui diminue et atteint les qualités humaines de l'individu.

          Il existe bien une loi morale intrinséque (à un comportement non pathologique) de l'être humain (indépendemment des règles culturelles de l'individu) , et s'en éloigner est une perte de l'humanité de l'homme, et mène à son avillissement implicite.

          On peut pour illustrer et ainsi  mieux scerner le sujet chercher des vidéos sur : GOOGLE VIDEO, des films sur les abbatoirs et les abbattages d'animaux. On pourra de cette façon mieux évaluer la véritable  perte d'humanité de ces individus "tueurs bouchers". 

          La religion naturelle au premier abord semble moins contrariante et impérative que les fameux dogmes religieux habituels, mais en fait la religion naturelle est plus exigente, puisque concordant avec l'essence de l'homme.

          En effet les religions traditionnelles contrecaraient sciemment la religion naturelle en fabriquant des "devoirs" s'opposant aux lois naturels comme l'obligation de faire des sacrifices (et d'autres choses aussi très peu recommandables). En fait elles couvraient des actes très répréhensibles en  inventant une "morale dogmatique" prétenduement  divine et par conséquent émminemment morale, en proclamant aussi que la non observation de ses devoirs etaient sanctionnée par le courroux de Dieu (ou du "diable"). 
         
           Mais en fait elles favorisaient et fabriquaient (souvent) des devoirs qui étaient parfois tout simplement hautements immauraux (ceci pour poursuivre quelques buts visant à leur simple enrichissement personnel)
          
  Consulter pour de plus amples informations de nombreux ouvrages ecrits au 17e et 18e siecle (sur google livre ou gallica portant le titre " la religion naturelle".



 ETUDE DES RELIGIONS ET CRITIQUE RELIGIEUSE.

L'ancienne tradition nous rappelle qu'il etait interdit à un non officiel religieux de seulement consulter les livres sacrés des religions, c'est interdit à frappé très tot, la plus ancienne religion du monde c'est a dire la religion hindoue (ou brahmanisme), certains experts sont encleins à penser que l'épisode qui relate l'interdiction faite à Adam mais d'abord à Eve, de lire et  de s'approcher des livres de la connaissances serait à l'origine de l'épisode du pécher originelle.


Si ils s'approchaient de ces livres ils seraient comme nous des Dieux... il faut mentionner que les brahmanes c'est a dire les officiels de la religion hindoue se prenaient pour des descendants incontestasbles de Dieu (Brahma).

Donc il etait interdit de s'en approcher, de les lire de les etudier et il est toujours interdit de les critiquer. 

Quand cette interdition à partir du mouvement protestant a sautée, il faut croire qu'elle à donc immédiatement donné naissance à la critique religieuse textuelle du moins.

Parce que la critique religieuse à toujours éxisté, Les fameux rebelles bibliques juifs, mais tous les autres rebelles, les rebelles de la religion romaine, les rebelles du brahmanisme, ont toujours existé, d'autant  plus que toutes ces religions antiques etaient souvent très rudes pour les fidéles, pour les soudras (intouchables
) pour les exclaves etc....




CRITIQUE DE L'ISLAM PAR RAPPORT A LA CRITIQUE DES AUTRES RELIGIONS



          La critique religieuse est constitutive d'une religion.
          Ce qui est dans l'opposition, finit par entrer dans la religion elle même et dans sa tradition (et heureusement par ce qu'il fallait voir l'etat de ces religions dans leur contexte antique)

          C'est ce qui apparaît dans le judaisme, et le christianisme.

          En effet ces religions : le Judaisme le Christianisme et l'Islam, ont des racines communes, et ont été très similaires, et presque identiques, à un moment de l'histoire.

          D'ailleurs on ignore pas la filialité entre l'Islam et le Judaisme, et le christianisme et le Judaisme.

          Ces trois religions antiques, etaient pareillements polygames, sont toujours exclusives des autres religions, et ont vraiement les mêmes bases.

          Donc elles ont évoluées avec le temps. Mais l'islam fait figure de retardataire en matière de critique et d'évolution, ce qui ne veut pas dire que les autres religions, sont arrivés au sommet de leur évolution, mais on note quand même un retard en matière d'évolution religieuse (resultante de la rebellion, et de la critique)

          Le Christianisme etait polygame, le Judaisme aussi, et l'islam l'etait et l'est encore.

          On note le même retard en matière de "guerre religieuse", ou "guerre sainte" qui bien sur etait l'appanage du Christianisme et du Judaïsme.

          Et qui bien sur etait aussi régides que la religion musulmane, à ces époques antiques et pré médiévales

 

Petit glossaire des sujets  idées thèmes et réflexions et sujets traités dans ce site.

 critique biblique, analyse biblique, critique des religions, critique du judaisme, critique du christianisme, critique religieuse, critique de l'islam, analyse du coran, critique et analyse des religioons, histoire du judaisme, histoire du christianisme, histoire de la religion musulmane, archéologie biblique,  Voltaire exégete biblique, thomas Romer exégete biblique, critique théologique, théologie critique, analyse et reflexions sur les trois religions du livre, origine du judaisme,religions comparées, integrisme et livres sacré,cause de l'integrisme religieux, cause de l'extremisme, le nazisme et le christianisme, la race pure, pure propagande nazi, barbarie violence et cruauté extraits bible le nazisme intégrisme chretien,propagande religieuse causes de l'integrismes,commentaire et analyse biblique, critique actuelle biblique, etude biblique,Voltaire théologien déiste le théisme définition Voltaire Voltaire critique religion, déisme de Voltaire, théisme de Voltaire le Christ au vatican les manuscrits de la mer morte, les manuscrits de qunram, livres sacrés des religions en ligne, veda en ligne sama veda texte sacré en ligne,la vérité sur la bible, la vérité sur les religions, la vérité sur le christianisme, la vérité sur le judaisme, la vérité sur la religion musulmane etude et vérité sur le coran films documentaire en ligne archéologie biblique, archéologie empire romain, film documentaire sumeriens archéologique, film documentaire le trésor du temple de jerusalem, film documentaire en ligne egypte dieux et pharaons, film documentaire reportage archéologique video film documentaire persepolis, film documentaire en ligne archéologie biblique, video documentaire manuscrits de la mer morte,film vidéo documentaire en ligne empire romain, film vidéo documentaire civilisation antique, archéologie civilisation egyptienne, l'age du cuivre documentaire film archéologie la grece antique, amenophis 4, l'egypte et les dieux d'egyptes video reportages archéologie, akhenaton, dieu soleil,fim pharaon en ligne, film documentaire archeologique en ligne civilisations antique, , exegesme biblique thomas romer, religion et reflexion, livres sacrés des religions, livres sacrés en ligne du brahamanisme veda, extraits biblique violence et cruautés dans la bible, barbarie dans la bible, integrisme religieux et livres sacrés, coran et integrisme musulman, bible et integrisme religieux, integrisme juif, integrisme chretien,integrisme catholique, integrisme et religions du livre. Mahomet est-il juif ? judaicité de Mahomet, le christianisme et l'islam, Religions et religion de V.Hugo, religion reflexion, reflexion sur les religions, critique religieuse, theologie critique, reflexion theologique, critique theologique, reflexions sur le christianisme, reflexion sur l'islam ou religion musulmane, reflexion sur le judaisme, reflexion sur les différentes religions du monde, Voltaire théologien, le siecle des lumieres, le deisme, spiritualite et religions etablies, reflexion sur la bible, reflexion sur le coran, origine du judaisme le Brahamanisme ou Hindouisme,origine de la genese Brahamanisme : lois de manu livre sacré integral en ligne : les lois de manous ou loi de manu naissance du judaisme, reflexion sur la religion musulmane, origine du christianisme, naissance du christianisme, Moise les dix commandements, livre sacre bouddhiques : les dix lois des shamans ou prêtres de Bouddha semblable aux dix commandement, texte sacré en ligne le vendidad sade, le vrai livre de zoroastre texte integral en ligne,texte sacre complet en ligne le rig veda, livre sacré integral en ligne le sama veda. brahmanisme hindouisme texte sacré complet en ligne.critique de la bible,le deisme, preuves de l'existence de Dieu, le dessein intelligent, , esprit des lumieres, propagande religieuse utilisation du diable, critique des évangiles, évangiles appocryphes,analyse et reflexions sur les évangiles appocryphes, Texte religieux inexistence du diable, le diable et les religions, le trésor du temple.barbarie violence et cruauté extraits bible, exegesme biblique thomas romer, religion et reflexion, livres sacrés des religions, livres sacrés en ligne du brahamanisme veda, extraits biblique violence et cruautés dans la bible, violence et cruauté extraits de la bible, integrisme religieux et livres sacrés, coran et integrisme musulman, bible et integrisme religieux, integrisme juif, integrisme chretien,integrisme catholique, integrisme et religions du livre. Mahomet est-il juif ? judaicité de Mahomet, le christianisme et l'islam, Religions et religion de V.Hugo, religion reflexion, reflexion sur les religions, critique religieuse, theologie critique, reflexion theologique, critique theologique, reflexions sur le christianisme, reflexion sur l'islam ou religion musulmane, reflexion sur le judaisme, reflexion sur les différentes religions du monde, Voltaire théologien, le siecle des lumieres, le deisme, spiritualite et religions etablies, reflexion sur la bible, reflexion sur le coran, origine du judaisme le Brahamanisme ou Hindouisme,origine de la genese Brahamanisme : lois de manu livre sacré integral en ligne : les lois de manous ou loi de manu naissance du judaisme, reflexion sur la religion musulmane, origine du christianisme, naissance du christianisme, Moise les dix commandements, livre sacre bouddhiques : les dix lois des shamans ou prêtres de Bouddha semblable aux dix commandement, texte sacré en ligne le vendidad sade, le vrai livre de zoroastre texte integral en ligne,texte sacre complet en ligne le rig veda, livre sacré integral en ligne le sama veda. brahmanisme hindouisme texte sacré complet en ligne.critique de la bible,le deisme, preuves de l'existence de Dieu, le dessein intelligent, , esprit des lumieres, propagande religieuse utilisation du diable, critique des évangiles, évangiles appocryphes,analyse et reflexions sur les évangiles appocryphes, Texte religieux des parsis. livre sacre du bouddhisme ressemble aux dix commandements : les dix lois des shamans. Bouddha bouddhisme, spiritualité indienne brahmanisme, les lois de manu. Spiritualité chinoise, livres sacre de la religion chinoise Confucius, le chou King, le ta hio, les quatres livres de Confucius. Le Christ au Vatican texte integral en ligne .religions du Monde, les diférentes religions du monde, livres condamnés, livres brulés, livres sensurés. religions du monde religions comparée Questions sur le judaisme, questions sur le christianisme, archeologie vidéo documentaire dieux d'egypte pharaon critique du Judaïsme,  Définition du judaisme, resumé du judaisme, définition du deisme, définition du théisme. les manuscrits de la mer morte et Jesus Christ. le christ au vatican texte integral en ligne connaissance des religions sacrifices humains dans la bible histoire biblique bible et histoire explications de la bible commentaires de la bible archéologie biblique commentaires de la bibles, critique religieuse. manipulation religieuse, la manipulation du diable.voltaire la bible enfin expliquée par plusieurs aumoniers a S.M.L.R.D.P. livres sensurés critique du christianisme critique du judaisme critique et analyse du judaisme la défense de milord boolingbroke, le siècle des philosophes des lumieres le déisme critique et analyse de la bible etude critique de la bible critique biblique analyse biblique thomas romer exegete biblique, thomas romer histoire de la bible, thomas romer analyse critique de la bible. le siècle des lumières et la critique biblique film documentaire archéologie biblique. livres sensurés critique du christianisme critique du judaisme critique et analyse du judaisme la défense de milord boolingbroke, le siècle des philosophes des lumieres le déisme critique et analyse de la bible etude critique de la bible critique biblique analyse biblique thomas romer exegete biblique, thomas romer histoire de la bible, thomas romer analyse critique de la bible. le siècle des lumières et la critique biblique film documentaire archéologie biblique différentes religions du monde les trois religions monothéistes, religion musulmane, religion chretienne, religion juive critique et analyses des religions du livre, la religion de hindoue, hindouisme les manuscrits de qumran, les manuscrits de la mer morte, Jesus Christ et les manuscrits de la mer morte, Déisme siècle des lumieres, reflexions philosophiques sure les religions, le diable et la propagande religion hindoue V. hugo religion et reflexions, resumé définition des religions, définition du christianisme, résumé sur le christianisme, résumé sur la bible, résumé sur les religions mahomet et le judaisme, tout savoir sur le judaisme, critique christianisme, critique judaisme.integrisme religieux, integrisme et nazisme, le nazisme et ces racines religieuses, l'integrisme et les livres sacrés, le radicalisme religieux et les livres sacrés, les fondements religieux de la ségrégation raciale ou discriminations religieuses, le fondement de l'intolerance dans livres sacrés. solution finale, la race aryenne, nazisme deuxieme guerre mondiale, la race pure aryenne, blonds aux yeux bleus comme hitler, extermination et religion, extermination et bible, josué et l'extermination des noms juifs, le coran et l'extermination des nons musulmans, la seconde guerre mondiale et le nazisme, nazisme race aryenne race pure, les juifs ashkenazi blonds aux yeux bleus, la race pure, le pen et le nazisme, le nazisme a la française le pen, hitler et la race pure, la race aryenne et le nazisme.barbarie violence et cruauté extraits bible, exegesme biblique thomas romer, religion et reflexion, livres sacrés des religions, livres sacrés en ligne du brahamanisme veda, extraits biblique violence et cruautés dans la bible, violence et cruauté extraits de la bible, integrisme religieux et livres sacrés, coran et integrisme musulman, bible et integrisme religieux, integrisme juif, integrisme chretien,catholique, integrisme et religions du livre. Mahomet est-il juif ? judaicité de Mahomet, le christianisme et l'islam, Religions et religion de V.Hugo, religion reflexion, reflexion sur les religions, critique religieuse, theologie histoire des religions, religions comparées, parentée inter-religieuse fanatisme religieux fanatisme et christianisme, fanatisme voltaire. fondamentalisme religieux,, le siècle des philosophes des lumieres le déisme critique et analyse de la bible etude critique de la bible critique biblique analyse biblique thomas romer exegete biblique, thomas romer histoire de la bible, thomas romer analyse critique de la bible. le siècle des lumières et la critique biblique film documentaire archéologie biblique différentes religions du monde les trois religions monothéistes, religion musulmane, religion chretienne, religion juive critique et analyses des religions du livre, la religion de hindoue, hindouisme les manuscrits de qumran, les manuscrits de la mer morte, Jesus Christ et les manuscrits de la mer morte,Le maître de justice, les rouleaux de la mer morte et Jésus Christ.l'origine de la genèse, l'origine du judaisme, les origines du christianismes, les origines de l'ISslam, les origines de l'ancien testament, les origines de la thora. parenté inter-religieuse, les religions du monde, connaissance des religions du mondes, livres sacrés en ligne des religions du monde, spiritualités du monde, spiritualité chinoise, spiritualité hindoue, spiritualité de l'inde, le chou king en ligne, probable origine des dix commandements les dix lois des shamans et prêtres de Bouddha, généralité sur les religions du monde, différentes spiritualités du monde, Déisme des philosophes des lumières, déisme des lumières, spiritualité et déisme, religions et déisme. Parenté des religions anciennes, source de la thora, commentaires de la thora, propagande religieuse censure religieuse, évolution des religions, manipulation religieuses. vérités et mensonges des religions du monde. critique religieuse de Victor Hugo, la religion de Victor Hugo. Litterature et religion.le Manava Dharma Sastra brahmanisme critique de l'hidouisme. origine et naissance des religions.le siècle des lumieres, les philosophes des lumières, critique religieuse des lumières, rousseau déisme, critique religieuse le recueil nécéssaire, critique religieuse l'examen important de mylord Boolingbroke, critique christianisme, critique de la religion chretienne, la religion romaine, les dieux de rome, critique religieuse le recueil nécessaire voltaire, voltaire théologien, les philosophes du 18 e siècle, voltaire théologien critique,

  


 

 


Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site